Fiqh maliki : Mukhtasar al-Akhdari – Shaykh Hamdi Ben Aissa

*

« Conforme-toi à l’école juridique que tu veux … mais, avec cela, sois mohammédien« 

*

Nous sommes toujours heureux de rendre compte des assises francophones du Cheikh Hamdi Ben Aissa tant celles-ci viennent combler un vide important dans le paysage « internet » francophone, en particulier concernant l’étude du fiqh.

A travers cette série de cours audio et/ou vidéo 1 , le Cheikh nous introduit au fiqh malikite à travers le matn d’Al-Akhdarî consacré à l’essentiel des notions relatives à l’excellence du comportement, à la purification et à la prière rituelle.

Cette introduction au fiqh, et c’est en cela que se dégage l’apport le plus intéressant du commentaire, ne s’arrête cependant pas à la jurisprudence proprement dite mais s’attache surtout à mettre en évidence l’esprit mohammédien qui vivifie le droit islamique tout entier2. Naturellement, les convenances traditionnelles liées à l’étude de cet enseignement se doivent d’être empreintes de ce même esprit, ce que le Cheikh Hamdi ne manque pas de rappeler en soulignant constamment la finalité ultime de l’adoration et de ses règles : la connaissance d’Allah.

A ce titre, ainsi que s’en explique le Cheikh, on ne sera pas étonné de voir que les trois premières leçons sont entièrement consacrées à l’introduction du matn qui, après quelques lignes très sommaires consacrées à la définition du dogme, s’ouvre sur plusieurs pages consacrées au comportement (mu’amâlât) du croyant.

On remarquera aussi l’importance des considérations liés à aux conditions cycliques actuelles, nous ramenant à l’adage que nous avons souvent rappelé : « Le Connaissant véritable est le connaissant de son temps ».

Signalons enfin que Al-Akhdarî est un auteur prolixe à qui on doit plusieurs ouvrages importants dans différentes sciences islamiques, sur lesquels nous nous proposons de revenir une autre fois. Nous signalerons tout de même sa Sainte épitre (Ar-risâlah al-Qudsiyyah), un long poème entièrement consacrée à la spiritualité qui a connu plusieurs éditions et qui fût publié également dans la revue Al-Muslim du Cheikh Mohammed Zakî Ibrâhîm à la fin de sa vie. A ce propos on notera que celui-ci classait Al-Akhdarî parmi les auteurs d’ouvrages consacrés au taçawwuf dont il recommandait tout particulièrement la lecture, à côté de grande autorités classiques et contemporaines.

Mostafâ Mansûr (M.L.B.)

*

*

  1. Cette série n’est pas actuellement terminée, les cours se poursuivent donc et d’autres vidéos devraient être mises en ligne régulièrement. A cette date (octobre 2016) 9 vidéos d’une durée de 1 à 2h sont disponibles. []
  2. Comme le souligne le Cheikh Hamdî, le terme de fiqh comporte lui-même ces deux acceptions, de même qu’il indique allusivement que le terme mâlikî peut-être rapporté tant à Allah (Al-Mâlik) qu’au fondateur du madhhab concerné par cette étude. []

par le 27 mai 2016, mis à jour le 13 octobre 2016

Mots clés : , ,