TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Une initiative du Porteur de Savoir depuis sept 2010

TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar Mohammed Abdessalam » Dim Sep 26, 2010 11:05 pm

bismi-Llah er-Rahmân er-Rahîm - el-hamdu li-Llah - wa sall-Allah alâ Seyydinâ Mohammedin wa alâ Ali-hi wa Sahbi-hi wa sallam
es-Salâm alaykum wa rahmatu-Llah



Dans l'attente de lire vos participations, in châ Allah


Allahumma salli alâ Seyydinâ Mohammedin wa alâ Ali-hi wa Sahbi-hi wa sallim taslîman
wa-s-salâm alaykum wa rahmatu-Llah
"Par le Temps ! * Le genre humain est, certes, en perdition * Sauf ceux qui croient, accomplissent les bonnes œuvres, se recommandent la vérité et se recommandent la patience."
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
Mohammed Abdessalam
 
Messages: 491
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 10:23 pm
Localisation: Région parisienne

Re: - Traduire un paragraphe de l'arabe en français 2

Messagepar Mohammed Abdessalam » Lun Sep 27, 2010 5:29 pm

bismi-Llah er-Rahmân er-Rahîm - el-hamdu li-Llah - wa sall-Allah alâ Seyydinâ Mohammedin wa alâ Ali-hi wa Sahbi-hi wa sallam
es-Salâm alaykum wa rahmatu-Llah

رسالة
أصول الطريق
الشيخ أحمد زروق رحمه الله

قال رضي الله عنه: أصول طريقتنا خمسة أشياء :-
1. تقوى الله في السر والعلانية.
2. إتباع السنة في الأقوال والأفعال.
3. الإعراض عن الخلق في الإقبال والإدبار.
4. الرضا عن الله تعالى في القليل والكثير.
5. الرجوع إلى الله تعالى في السراء والضراء.
فتحقيق التقوى بالورع والاستقامة، وتحقيق السنة بالتحفظ وحسن الخلق، وتحقيق الإعراض عن الخلق بالصبر والتوكل، وتحقيق الرضا عن الله بالقناعة والتفويض، وتحقيق الرجوع إلى الله بالحمد والشكر في السراء واللجأ إليه في الضراء.


Allahumma salli alâ Seyydinâ Mohammedin wa alâ Ali-hi wa Sahbi-hi wa sallim taslîman
wa-s-salâm alaykum wa rahmatu-Llah
"Par le Temps ! * Le genre humain est, certes, en perdition * Sauf ceux qui croient, accomplissent les bonnes œuvres, se recommandent la vérité et se recommandent la patience."
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
Mohammed Abdessalam
 
Messages: 491
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 10:23 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS - 3

Messagepar gurutalibhu » Mar Oct 12, 2010 2:39 am

assalemou'aleikum wa rahmatullah voici un essais de traduction;
voici un site de traduction rapide http://www.lexilogos.com/arabe_langue_d ... aires.htm#

la lettre des origine/fondement/essence de la voie
le scheikh dit que dieu soit de lui satisfait;notre voie se fond sur cinq choses/se base/s élève sur cinq fondement/basique;
crainte d ALLAH explicite et implicite
suivre la sunnah dans tut acte et parole
s abstenir des créature dans tous va et viens/ c est une traduction mot a mot qui ne ma pas satisfait il y a un autre sens qui me viens en tète mais je ne trouve pas les bonnes expressions pour le traduire jai penser a aqbala 'ala et adbara 'an dans la traduction de iqbal et idbar ce qui nous amene a comprendre que le scheikh voulais dire que l on doit se retenire s affecter par la réaction des gens a notre encontre que ce soit la satisfaction de nous et donc il sont "muqbiline"(iqbal) et ceci devrai naturellement nous plaire et jouire ou par l insatisfaction et donc ils nous tournent le dos et ils sont alors "mudbirine" et ceci devrais naturellement nous deplaire et attrister,dans les deux cas leurs réactions que ce soit positives ou negatives nous occupe et nous preoccupe tant qu on y prete attention et ne ferais que dtourner le coeur qui ne pourrais alors si lon s abstenai pas de cela ,suivre la sunnah et craindre allah....ce sense la ma paru le plus proche a premiere vue du sense de tawhid et de ikhlas dans la lettre du scheikh.wallahu a'lam.
la satisfaction du peu/manque et de l abondent d Allah
se remettre a Allah dans le mal et le bien
ainsi/ceci dit/car/ la crainte se réalise par la droiture et la piété et la sunnah se réalise par la discrétion et la politesse et l abstention des autres se réalise par la patience .......
gurutalibhu
 
Messages: 8
Inscrit le: Lun Oct 11, 2010 2:50 am

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar maurice_le_baot » Mar Oct 12, 2010 6:25 pm

Assalamu alaykum,

Bismillah wa bi-hamdi wa sall'Allah 'ala-l-Mostafâ wa Âli-hi

As-Salâmu alaykum

Sidi Gurutalibhu,


Voici une proposition faite à main levée sur la base de votre première version, qu'en pensez-vous? A deux (ou plus) nous arriverons peut-être plus facilement à quelque chose de satisfaisant in châ Allah!

*


Épître sur les fondements de la Tarîqa

Du Sheikh Ahmad Zarruq - qu'Allah soit satisfait de lui:

"Les fondements de notre méthode (tarîqa) consistent en cinq choses:

La crainte d'Allah en secret et en public

Le fait de suivre la sunna en acte et en parole

S'éloigner des créatures dans la prospérité et quand le sort l'abandonne

la satisfaction d'Allah dans le manque et dans l'opulence

le retour vers Allah dans l'allégresse et l'adversité ("pour le meilleur et pour le pire" dixit le Larousse Fr-Ar.)

Et la crainte se réalise par le scrupule pieux et la rectitude, la sunnah par la discrétion et le bon caractère, l'éloignement des créatures par la patience et la remise confiante,la satisfaction d'Allah par le contentement et la délégation (de ses affaires à Allah???), le retour à Allah par la louange et l'action de grâce dans l'allégresse" et le refuge en lui lors de l'adversité.


Allahumma salli alâ Seyydinâ Mohammedin wa alâ Ali-hi wa Sahbi-hi wa sallim taslîman
وصَلَى ﭐللهُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلَّمْ
والسلام عليكم و رحمة الله و بركاته

مصطفى منصور
maurice_le_baot
 
Messages: 238
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 11:16 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar gurutalibhu » Mar Oct 12, 2010 10:47 pm

Assalemu aleikum wa rahmatAllah wa baraketuhu sidy maurice_le_baot ,
je voudrai tout d abord exprimer mon admiration pour le travail que vous avez fait.jai ensuite une seule petite proposition que j espère utile je propose simplement de commencer la deuxième phrase par "suivre" directement sans mettre'' le fait de".en suite je vais vous expliquer le sens de la dernière phrase que vous avez traduit et qui correspond parfaitement au texte original.
la satisfaction d'Allah par le contentement et la délégation (de ses affaires à Allah???);le contentement serais dans le ridha donc la satisfaction de ce que ALLAH nous donne ce qui fait que l' on éprouve pas de jalousie ni d envie car on a compris le secret "sir"du "ridha". le murid sait alors que le "Hal" ou la situation dans laquelle il se trouve est celle qui lui convient le mieux .et ça ne s arrête pas a ce niveau la car par exemple un murid riche ne devrai pas désirer être pauvre par crainte ou piété et le malade ne devrais pas penser que être en bonne sante et le rendrai plus pieu ou lui permettra de faire plus etc car comme dit saiydna annaby salla allah aleihi wa alihi wa sallam que peut être que la sante le ramène ver la voie du satant alors que la maladie l en empechait..et vis versa..ceci n empêche pas de demander richesse et sante ..ou enfant et belle femme ..ou tout autre bonne chose.. ce qui doit etre present dans le coeur du muslim en general et du murid particulierement est le "hal" de "iftiqar"(pauvreté) être toujours le pauvre d Allah et le "tawakul" d ou Allah sera
le garant,et se réalise ainsi- ce que vous avez traduit sidi maurice_le_baot - par délégation.(on dit "oufawidhou amry ila Allah" dans le sense de se remettre a lui).
excusez moi si c était un peu long et pardonnez mes erreurs et qu' Allah nous donne tous la satisfaction de lui et ne nous en voile pas les coeurs .

Allahumma Amin ,wa salla ALLAH ala saiydna mohammad alfaraqlit wa ala alihi wa sahbihi wa sallam
gurutalibhu
 
Messages: 8
Inscrit le: Lun Oct 11, 2010 2:50 am

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar maurice_le_baot » Mer Oct 13, 2010 12:31 pm

Assalamu alaykum,

Bismillah wa bi-hamdi wa sall'Allah 'ala-l-Mostafâ wa Âli-hi

wa alaykum es-Salâm,

Sidi Gurutalibhu,

Je vous remercie de votre gentillesse mais je n'ai fait que revoir grossièrement votre travail.

D'accord pour supprimer "le fait de" pour la traduction du deuxième point.

Merci de votre explication concernant le "tafwidh", je ne suis pas cependant entièrement satisfait de ma traduction "la satisfaction d'Allah par le contentement et la délégation (de ses affaires à Allah)". Le terme "délégation" donné par les dictionnaires implique en effet, en français, le fait "de transmettre un pouvoir à quelqu'un" or le "pouvoir"ou la "puissance" est toujours dans les mains d'Allah, "huwa 'alâ kulli shay'in Qadîr"! Il est donc étrange de considérer que c'est le 'abd qui délégue ses affaires à son Seigneur...

Ceci pose la question de la différence existante entre "tawakkul" et "tafwidh", qui, je dois l'avouer, m'échappe un peu. Qu'en pensez-vous? Quelqu'un aurait t-il quelque lumières à nous apporter sur cette question?

Fraternellement,

Wa-s-Salâm 'alaykum

Wa-s-Salât wa-s-Salâm 'alâ Ashrafi-l-Anbiyâ' wa Seyyid el-Mursalin wa 'alâ Âlihi wa Sahbihi
وصَلَى ﭐللهُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلَّمْ
والسلام عليكم و رحمة الله و بركاته

مصطفى منصور
maurice_le_baot
 
Messages: 238
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 11:16 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar gurutalibhu » Mer Oct 13, 2010 6:31 pm

le "tawakul " "a un omonyme qui est "tawa kul" alor la difference entre les deux mot c est la chaddah sur le" kef" comme si on devais ecrire en francais "tawakul" /"tawkkul" et on rajoute une lettre de "mad" qui est le "alif" apres la lettre "kef" du mot "tawa kul"qui a une signfication péjorative .
le 'abd doit etre dans un etat de tawakkul 'envers Allah car il qui nous l ordonne dans plusieur verset du corant et dans la sunnah nabawyah .et Allah est le wakil.
regardez un peu cette explication du tawakul dans le dictionnaire ;
التوكل هو الاستعانة بالله وتفويضه في قضاء الأمور والتوكل هو غير التواكل فالأول طبع محمود والثاني ممجوج بل مكروه, فالتوكل عبارة عن اعتماد القلب على الموكّل. حيث قال عز وجل: ( ومن يتوكل على الله فهو حسبه ).

المسلم الحقيقي متوكل بطبعه لا ينهي بأمر إلا إن شاء الله. قال رسول الله ‏(‏لو أنكم توكلتم على الله - عز وجل - حق توكله لرزقكم كما يرزق الطير تغدو خماصاُ وتروح بطاناً‏(. وقال ( يدخل الجنة من أمتي سبعون ألفاً بغير حساب لا يكتوون ولا يسترقون ولا يتطيرون وعلى ربهم يتوكلون‏)‏ فقام عكاشة بن محصن فقال‏:‏ يا رسول الله ادع الله - عز وجل - أن يجعلني منهم فقال‏:‏ ‏(‏اللهم اجعله منهم‏)‏ فقام آخر فقال‏:‏ يا رسول الله ادع الله - عز وجل - أن يجعلني منهم‏.‏ فقال‏:‏ ‏(‏قد سبقك بها عكاشة‏)‏‏.‏

قد يظن البعض أن معنى التوكل ترك الجهد والعمل والاكتفاء فقط بدعاء للخالق، وهذا ظن خاطئ، فإنما يظهر تأثير التوكل في حركة العبد وسعيه إلى مقاصده، وسعيه إما أن يكون لجلب مصلحة أو دفع ضرر، وفي كل الأحوال، على العبد أن يسعى، ويبذل ما يستطيع، ويعقد نيته- وهو في سعيه- متوكلاً على ربه.

comme vous allez certainement le noter ils disent dans l explication que je vais vous traduire ,j espère ,comme il faut, que le tawakul est de demander l aide d Allah (isti'anah)et le prendre en tant que délégué/مفوّض pour nous realiser la chose pour la quelle nous comptons sur lui et donc dans laquelle nous somme"moutawakiline" متوكلين. ici sidi maurice_le_baot le "tafwidh " est un acte de soumission et non pas comme le mot dans son sens propre laisse a penser que c est un acte de "puissance " comme si le abd avez a donner a ALLAH un pouvoir ou une autorité qu il ne détenais pas,je vous explique d avantage ,alors en anglais la traduction du mot tawakul donne trust =confiance=laisser faire sans crainte,sans mefiance de la capacite de realiser le meilleur et eviter le pire.
تفويض donne Managing = يُدَبِّر الأمور= compter sur allah reconnaissant a lui seul la force et le pouvoire de realiser les chose convenablement pour le abd qui s engage a se remettre entre les main de son seigneur qui en revanche le voyant confiant et sincere accepte de le prendre en charge et diriger ces affaire en lui accordant la garantie du bon management =بان يدبر اموره و يتولاه ceci ne veut pas dire que "deleger"est le meilleur mot mais ce n est pas mal car c est dans le meme contexte.
j espere vous avoir ete util.
fi amanilleh.
gurutalibhu
 
Messages: 8
Inscrit le: Lun Oct 11, 2010 2:50 am

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar gurutalibhu » Jeu Oct 14, 2010 1:23 am

assalamu aleikum wa rahmatullah wa baraketuhu,
je voudrais éclaircir encore la subtile différence entre "tawakul" et "tawa kul" et "tawkul" et "tafwidh".
Pour ce qui est du "tawakul"et "tafwidh" l'un est la conséquence de l autre .il ya une histoire connue d un sahabi qui demandait a saiydna mohammad salla Allah aleihi wa alihi wa alihi wa sallam quesque c etait le tawakul et il a demander s'il devait par tawakul laisser son chameau sans l'attacher alors le prophète salla Allah aleihi wa alihi wa sahbihi wa sallam lui dit de faire le tawakul et d'attacher sa bête.ceci nous permettra de différencier le "tawakul"qui est se confier a la volonté d' ALLAH et avoir le" husn dhan" envers sa bien vaillance et le "tafwidh" qui la conséquence immédiate du "tawakul "et qui consiste a se mettre dans un état de pauvreté et de besoin nécessiteux envers le seigneur délivrant a lui la direction de toute nos affaires en lui reconnaissant la sagesse et la puissance divine ainsi que ce qu'on appel"husn attadbir".la question se pause alors: mais comment se fait il que le abd fasse le tafwidh de ses affaire a Allah alors que c est lui meme qui détient l' autorité absolu sur toute chose et que finalement que l on veuille ou non tout est soumit a sa volonté...?le secret est simplement le coeur du abd tout comme dans llistikhara par exemple ;le abd par tawakul demande a Allah de lui être garant et de le guider ver le bien et l eloigner du mal tout en sachent que l'istikharah était fortement recommandée par le prophète salla allah aleihi wa alihi wa sallam et a tel point qui il ordonnait a ses compagnons de la faire même pour prendre une graine de motarde trouvée par terre !!!!...ne serai ce que pour maintenir le coeur dans un état d eveil envers son seigneur???
je souhaite vous avoir été utile et avoir été compréhensible dans mon petit effort d explication,veuillez pardonner mon manque d éloquence et qu Allah nous ouvre les porte du savoir et de la science utile.
subhan Allah wa salla Allah ala alhabib el mustafa adhim eljeh wa ala alihi wa sahbihi wa man walah wa radhia 'an sahabatihi wa attabi'in wa 'aleina ma'ahum AMINE
wassalemu aleikumwa rahmatullah wa baraketuhu ya akhy.
gurutalibhu
 
Messages: 8
Inscrit le: Lun Oct 11, 2010 2:50 am

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar maurice_le_baot » Jeu Oct 14, 2010 10:18 am

Bismillah wa bi-hamdi wa sall'Allah 'ala-l-Mostafâ wa Âli-hi

wa alaykum es-Salâm,

Sidi Gurutalibhu,

Je vous remercie de vos larges explications et de l’effort que cela vous a surement demandé.

Dans la traduction de « trois traités spirituels » d’al-Ansârî, Serge Laugier de Beaurecueil propose les traduction suivantes qui, sans être tout à fait conformes à l’habitude, n’en sont pas moins intéressantes :

- « S’appuyer sur Dieu (tawakkul). Dieu a dit : « Sur Dieu appuyez-vous, si vous êtes croyants! » (Qor’ân, V, 23) S’appuyer sur Dieu, c’est confier toute l’affaire à Celui qui en est le Maître et se reposer sur Sa gérance… »

- « S’en remettre à Dieu (tafwîd). Dieu a dit, rapportant les paroles du croyant de la famille de Pharaon: «Je remets mon sort à Dieu. Dieu est clairvoyant sur Ses serviteurs » (Qor’ân, XL, 44). S’en remettre à Dieu suggère quelque chose de plus délicat et a une extension plus vaste que s’appuyer sur Dieu. En effet, on s’appuie sur Dieu après l’intervention des moyens (humains), alors qu’on s’en remet à Dieu avant et après leur intervention. C’est l’attitude même du parfait abandon, s’appuyer sur Dieu n’étant qu’une branche de ce dernier… »

La traduction ainsi proposée permet de suggérer le rapport existant entre tawakkul et tafwîd. D’un autre coté, lorsqu’on envisage le tawakkul indépendamment du tafwîd, la traduction par remise-confiante reste valable dans la mesure ou le tawakkul participe nécessairement du tafwîd. Il s’agit là, si je ne m’abuse, mais d’autres ici sont plus compétents que moi en la matière, de ce que l’on appelle une « métonymie ».

Je propose donc la version suivante, actualisée, de notre traduction :

« Épître sur les fondements du cheminement initiatique (tarîq)

Du Sheikh Ahmad Zarruq - qu'Allah soit satisfait de lui:

"Les fondements de notre méthode (tarîqa) consistent en cinq choses:

1. La crainte d'Allah en secret et en public

2. Suivre la sunna en parole et en acte

3. S'éloigner des créatures dans la prospérité et quand le sort l'abandonne (fi-l-iqbâl wa-l-idbâr)

4. La satisfaction d'Allah dans le dénuement et dans l'opulence (al-qalîl wa-l-kathîr)

5. le retour vers Allah dans l'allégresse et l'adversité (fi-l-sarâ wa-l-dharâ’)

Et la crainte se réalise par le scrupule pieux et la rectitude, la sunnah par la discrétion et le bon caractère, l'éloignement des créatures par la patience et en s’appuyant sur Allah (tawakkul), la satisfaction d'Allah par le contentement et la remise (de ses affaires à Allah) (tafwîdh), le retour à Allah par la louange et l'action de grâce dans l'allégresse, le refuge en lui lors de l'adversité. »

Qu’en pensez-vous ?

Peut-être Sidi Mohammed ‘Abd es-Salâm, qui a posté le texte arabe, pourrait t-il nous donner son sentiment sur la fidélité de notre traduction ?

Fraternellement,

Wa-s-Salâm 'alaykum

Wa-s-Salât wa-s-Salâm 'alâ Ashrafi-l-Anbiyâ' wa Seyyid el-Mursalin wa 'alâ Âlihi wa Sahbihi
وصَلَى ﭐللهُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلَّمْ
والسلام عليكم و رحمة الله و بركاته

مصطفى منصور
maurice_le_baot
 
Messages: 238
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 11:16 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar gurutalibhu » Jeu Oct 14, 2010 11:39 am

Assalamu alaykum,

Bismillah wa bi-hamdi wa sall'Allah 'ala-l-Mostafâ wa Âli-hi

As-Salâmu alaykum
sidy maurice de boat,
je suis tres satisfait de votre traduction et de votre explication vous etes certenement une personne de haut niveau intellectuel et spirituel chose que je ressent dans vos reflexion et votre adab de reponce,ce serai eventuellent tres interessent d avoir la participation de saidy mohammad abdessalam don jai eu le plaisir et l'honneur de lire plusieurs commentaire tres distingues et je me permettrais de qualifier "khas" sur ce forum.
astawdi'ukum allah
gurutalibhu
 
Messages: 8
Inscrit le: Lun Oct 11, 2010 2:50 am

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS - 11

Messagepar Mohammed Abdessalam » Jeu Oct 14, 2010 11:54 am

bismillah wa sall-Allah ala Seyydinâ Mohammed wa ala Ali-hi wa Sahbi-hi wa sallam

assalam alaykum wa rahmatu-Llah


Merci à tous les deux pour le travail réalisé, qui me semble de très bonne qualité, même si tout est perfectible.

Je veux, et avant d'aller plus loin dans la traduction, paragraphe par paragraphe de ce texte de l'imâm Zerrrûq, in châ Allah, faire remarquer que nous sommes ici en train de réaliser quelque chose qui, je crois, n'existe pas actuellement, au moins sur le net, à savoir une méthode de traduction en direct et en commun de textes de Taçawwuf.

Ce point est suffisamment important pour que l'on attire l'attention de chacun sur cette particularité et pour prier pour que cette manière de faire se développe, d'abord pour faire connaître à qui de droit un certain nombre de notions qui fondent le Taçawwuf (et auxquelles on peut ainsi se référer), mais aussi pour mettre en place au moins un travail concerté et organisé qui pourrait constituer un germe d'opposition aux idées qui s'opposent au Taçawwuf et qui polluent non seulement le net mais aussi les éditions papier en tous genres, les médias dans leur ensemble et, finalement, le coeur de ceux et de celles qui s'orientent vers la Voie qui mène à la Face d'Allah subhâna-Hu wa ta'âlâ.

Tels sont les enjeux de cette modeste entreprise, faite par ceux qui, même s'ils sont peu, ne s'attristent pas, sachant qu'Allah est avec eux, in châ Allah.

wa-s-salâm alaykum wa rahmatu-Llah
"Par le Temps ! * Le genre humain est, certes, en perdition * Sauf ceux qui croient, accomplissent les bonnes œuvres, se recommandent la vérité et se recommandent la patience."
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
Mohammed Abdessalam
 
Messages: 491
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 10:23 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS - 12

Messagepar Mohammed Abdessalam » Ven Oct 15, 2010 2:18 pm

bismi-Llah er-Rahmân er-Rahîm - el-hamdu li-Llah - wa sall-Allah alâ Seyydinâ Mohammedin wa alâ Ali-hi wa Sahbi-hi wa sallam
es-Salâm alaykum wa rahmatu-Llah

un 2° paragraphe ?

وأصول ذلك كله خمسة:-
1. علو الهمة.
2. حفظ الحرمة.
3. حسن الخدمة.
4. نفوذ العزمة.
5. تعظيم النعمة.
فمن علت همته ارتفعت رتبته، ومن حفظ حرمة الله حفظ الله حرمته، ومن حسنت خدمته وجبت كرامته، ومن أنفذ عزمته دامت هدايته، ومن عظمت النعمة في عينه شكرها، ومن شكرها استوجب المزيد من المنعم بها حسبما وعده الصادق.


Allahumma salli alâ Seyydinâ Mohammedin wa alâ Ali-hi wa Sahbi-hi wa sallim taslîman
wa-s-salâm alaykum wa rahmatu-Llah
"Par le Temps ! * Le genre humain est, certes, en perdition * Sauf ceux qui croient, accomplissent les bonnes œuvres, se recommandent la vérité et se recommandent la patience."
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
Mohammed Abdessalam
 
Messages: 491
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 10:23 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS - 13

Messagepar maurice_le_baot » Ven Oct 15, 2010 4:06 pm

Bَismi-Llahi wa bi-hamdi-Hi, wa sall'Allah 'alâ-l-Mostafâ wa âli-hi wa astaghfiru-Llah

Wa 'alaykum As-Salâmu wa rahmatu-Llah, Sidi Gurutalibhu

gurutalibhu a écrit:je suis tres satisfait de votre traduction


Je vous remercie une fois de plus pour votre excessive gentillesse que je ne mérite surement pas. Si j'ai de mon côté de bonne raisons d'être satisfait de cette traduction c'est parce que c'est avant tout la notre, et c'est ce caractère collectif qui en fait tout l'intérêt, à mes yeux. Je rejoints tout à fait en cela Sidi Mohammed Abd es-Salâm et j'ajouterais à ces considérations sur ce point que si ce travail ne servait déjà qu'à chacun des participants cela serait déjà beaucoup. W'Allahu a'lam!

Sidi Muhammad Abd es-Salâm,

Comme on dit "les esprits se rencontrent" je pensais justement aux cinq points évoqués dans ce deuxième paragraphe, je vais vous dire pourquoi, mais je n'arrivais pas à retrouver la référence du texte et de l'auteur…

J’étais loin de penser qu’ils étaient issus de ce texte…

Le très vénéré et très regretté Cheikh Muhammed Zakî Ibrahîm -qu’Allah soit satisfait de lui et de ses suivants - indique en effet, comme l’avez surement remarqué, dans son Khitâb (Propos général sur le Soufisme), que selon ses Maîtres le « compagnonnage initiatique se caractérise par sept fondements :

1. Avoir une aspiration spirituelle élevée
2. Préserver le caractère sacré de la personne
3. Servir de bonne manière
4. Etre déterminé
5. Magnifier les bienfaits reçus
6. Etre de bon conseil pour la communauté
7. Repousser ce qui est vain par la sagesse »

Aux cinq fondements décrits par l’Imâm Zarrûq s’ajoutent donc deux autres. Peut-on parler ici d’une certaine adaptation aux conditions cycliques, et sous l’égide de quels Maîtres se seraient-elle réalisée ? Si ces conseils ont une sûre origine prophétique, le fait qu’ils apparaissent parmi les fondements de la Voie, à l’exclusion d’autres conseils surement aussi importants, doit bien être justifié, d’une manière ou d’une autre. La question reste ouverte…

*

Ebauche de traduction du 2ème paragraphe

"Et ces fondements sont contenu entièrement dans les cinq points suivants :

1. Avoir une aspiration spirituelle élevée
2. Préserver le caractère sacré (d’Allah)
3. Servir de bonne manière
4. Être déterminé
5. Magnifier les bienfaits reçus

Et celui qui élève son aspiration spirituelle élève son rang, et celui qui préserve le caractère sacré d’Allah, Allah préserve son caractère sacré, et celui qui sert de bonne manière est nécessairement l’objet des bienfaits (karamât), et celui qui est déterminé est toujours guidé (dâmat hidâyatahu), et celui qui magnifie les bienfaits reçus dont il est témoin (fi ‘ayni-hi) rend grâce pour cela, et celui qui rend grâce rend obligatoire l’augmentation (du bien) de la part du Bienfaiteur (c’est-à-dire Allah) conformément à Sa promesse véridique. »

W’Allahu a’lam !

Wa-s-Salâmu ‘alaykum wa-r-rahmatu-Llah
وصَلَى ﭐللهُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلَّمْ
والسلام عليكم و رحمة الله و بركاته

مصطفى منصور
maurice_le_baot
 
Messages: 238
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 11:16 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS - 14

Messagepar gurutalibhu » Ven Oct 15, 2010 11:05 pm

Bismilleh errahmen erahim wassalatu wa achrafu tasslim'ala saiydina mouhammad wa ala alihi wa sahbihi ajma'in


mes chers et précieux frères rouhi;


je suis en train de travailler sur les références coranique et prophétique de votre traduction du 2eme paragraphe ,et j’essayerai de trouver moyen pour que vous puissiez avoir un outil qui vous le permette inchallah sans difficulté ni perte de temps .


fi amanilleh.
gurutalibhu
 
Messages: 8
Inscrit le: Lun Oct 11, 2010 2:50 am

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS 15

Messagepar asma » Dim Oct 17, 2010 11:38 pm

بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ وَ سَلِّمْ



Quelques remarques sur le 1° paragraphe

« Épître sur les fondements du cheminement initiatique (tarîq)

Du Sheikh Ahmad Zarruq - qu'Allah soit satisfait de lui:



"Les fondements de notre méthode (tarîqa) consistent en cinq choses:

1. La crainte d'Allah en secret et en public

2. Se conformer à la sunna dans les énonciations et les actes

3. Se détourner des créatures dans l'approche et le repli (fi-l-iqbâl wa-l-idbâr)

4. La satisfaction d'Allah dans la petitesse et dans l'abondance (al-qalîl wa-l-kathîr)

5. Se retourner vers Allah dans le comblement et dans la désolation (fi-l-sarâ wa-l-dharâ’)

Et la crainte se réalise par le scrupule pieux et la rectitude, la sunnah par la discrétion et la bienfaisance, l'éloignement des créatures par la patience et en s’appuyant sur Allah (tawakkul), la satisfaction d'Allah par le contentement et la remise (de ses affaires à Allah) (tafwîdh), le retour à Allah par la louange et l'action de grâce dans l'allégresse, le refuge en lui lors de l'adversité. »

Allah est plus savant, à vous de voir Sidi
Wassalemasma

Messages: 1
Inscription: 06 Oct 2010, 17:46
asma
 
Messages: 2
Inscrit le: Mer Oct 06, 2010 6:46 pm

TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS - 16

Messagepar Muhibbatecheikh » Mar Oct 19, 2010 4:37 pm

Assalamou alaikum we rahmatoullALLAH we baraketuhu

Wa salla allahu ala saidina alhabib mouhammad wa ala elihi wa sahbihi wa sallam

sidi el mubarak,

je voudrais participer à la traduction du deuxième paragraphe et j'ai une petite remarque : ومن حسنت خدمته وجبت كرامته، celui qui a bien servi la récompense*omage lui devient un du ou doit être récompensè ,je trouve que le mot bienfait traduirait mieux *khayrat*.wallahu `alam.
Que pensez vous de cette version de : "Et celui qui est déterminé est toujours guidé" ? Je propose : "et celui qui maintient sa détermination ne cessera d'être guidé", sauf que je ne sais pas si le mot "déterminé" peut être remplacé par "volonté" parce que je trouve que peut être que "détermination" serait plus "himmah" ? Il est certainement vrai que "volonté" rend "déterminé" mais est ce que l'un des deux termes peut remplacer l'autre ? J'ai pensé à des mots qui sont dans le même champs lexical, tels que iradah, himmah et azimah..
Muhibbatecheikh
 
Messages: 1
Inscrit le: Ven Oct 15, 2010 12:09 pm

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS 15

Messagepar maurice_le_baot » Ven Oct 22, 2010 5:02 pm

asma a écrit:بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ وَ سَلِّمْ

Quelques remarques sur le 1° paragraphe



Bَismi-Llahi wa bi-hamdi-Hi, wa sall'Allah 'alâ-l-Mostafâ wa âli-hi

Assalamu ‘alaykum, Lalla Asma

Bienvenue sur le Forum !

Voici quelques remarques (et quelques questions) en réponse a votre message . Je me suis permis de mettre mes commentaires dans le cours de votre révision

"Les fondements de notre méthode (tarîqa) consistent en cinq choses:

1. La crainte d'Allah en secret et en public

2. Se conformer à la sunna dans les énonciations et les actes

Selon le dictionnaire le fait de se conformer correspond davantage a « el-imtithâl », qu’en dites-vous ? « Suivre » est plus littéral et de plus parfaitement compréhensible en français.

Je ne suis pas contre le terme « énonciation », mais il me semble que vous compliquez inutilement les choses.

3. Se détourner des créatures dans l'approche et le repli (fi-l-iqbâl wa-l-idbâr)

J’ai eu des difficultés personnellement à trouver une traduction satisfaisante pour « al-iqbâl wa-l-idbâr », peut-être votre traduction est elle plus près du texte arabe, seulement je ne comprend pas bien ce que vous appelez «l'approche et le repli », pourriez vous dévelloper ?

4. La satisfaction d'Allah dans la petitesse et dans l'abondance (al-qalîl wa-l-kathîr)

Littéralement il s’agit du « peu et du beaucoup », d’un couple de contraire donc, or petitesse et abondance ne sont pas contraire. C’est pour ça que j’avais pensé à « dénuement » qui exprime le fait d’avoir « peu » de moyens ou de possession. Qu’en pensez-vous ?

5. Se retourner vers Allah dans le comblement et dans la désolation (fi-l-sarâ wa-l-dharâ’)

Voulez-vous dire « lorsqu’on est comblé (de bonheur ?) » ? En tout cas « comblement », selon le Petit Robert, ne peut-être utilisé dans ce sens, il signifie uniquement le fait « de boucher (combler) un trou ». Avez-vous une autre proposition pour remplacer « allégresse » ? De même "désolation", même si l'usage existe, me semble s'appliquer assez rarement au fait d'être "désolé" moralement alors qu'il est d'usage tout a fait courant pour décrire un lieu.

Et la crainte se réalise par le scrupule pieux et la rectitude, la sunnah par la discrétion et la bienfaisance,

Il me semble que le terme « bienfaisance » ne rende que bien imparfaitement la notion « husn el-khuluq », « khuluq » ayant un sens très proche du français « caractère » sous les différentes acception du terme.

W'Allahu a'lam,

AU plaisir de lire votre réponse ou les remarques que d'autres voudront bien faire.
وصَلَى ﭐللهُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلَّمْ
والسلام عليكم و رحمة الله و بركاته

مصطفى منصور
maurice_le_baot
 
Messages: 238
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 11:16 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS - 14

Messagepar maurice_le_baot » Ven Oct 22, 2010 5:04 pm

gurutalibhu a écrit:

je suis en train de travailler sur les références coranique et prophétique de votre traduction du 2eme paragraphe ,et j’essayerai de trouver moyen pour que vous puissiez avoir un outil qui vous le permette inchallah sans difficulté ni perte de temps .


Bَismi-Llahi wa bi-hamdi-Hi, wa sall'Allah 'alâ-l-Mostafâ wa âli-hi

Assalamu 'alaykum Sidi Gurutalib,

Je vous remercie par avance (et un peu tardivement) pour vos recherches.

A quel outil pensez vous?

En espérant vous lire prochainement,
وصَلَى ﭐللهُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلَّمْ
والسلام عليكم و رحمة الله و بركاته

مصطفى منصور
maurice_le_baot
 
Messages: 238
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 11:16 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS - 16

Messagepar maurice_le_baot » Ven Oct 22, 2010 5:28 pm

Muhibbatecheikh a écrit:
Assalamou alaikum we rahmatoullALLAH we baraketuhu

Wa salla allahu ala saidina alhabib mouhammad wa ala elihi wa sahbihi wa sallam

sidi el mubarak,

je voudrais participer à la traduction du deuxième paragraphe et j'ai une petite remarque : ومن حسنت خدمته وجبت كرامته، celui qui a bien servi la récompense*omage lui devient un du ou doit être récompensè ,je trouve que le mot bienfait traduirait mieux *khayrat*.wallahu `alam.
Que pensez vous de cette version de : "Et celui qui est déterminé est toujours guidé" ? Je propose : "et celui qui maintient sa détermination ne cessera d'être guidé", sauf que je ne sais pas si le mot "déterminé" peut être remplacé par "volonté" parce que je trouve que peut être que "détermination" serait plus "himmah" ? Il est certainement vrai que "volonté" rend "déterminé" mais est ce que l'un des deux termes peut remplacer l'autre ? J'ai pensé à des mots qui sont dans le même champs lexical, tels que iradah, himmah et azimah..


Assalamu ‘alaykum, Lalla Muhibbatecheikh !

Bienvenue sur le Forum et dans l’atelier de traduction !

Vos remarques concernant la traduction de « karamât» (qui est en fait « karâmah ») sont tout à fait pertinentes, j’avais choisi « bienfaits» qui en effet correspond mieux à « khayrât » pour garder un sens assez large. Hommage est par ailleurs un peu fort à mon goût (et susceptible d'être mal compris), je proposerai la version suivante « celui qui sert de bonne manière sera nécessairement l’objet de considération (karâmah) ».

Concernant votre deuxième proposition elle me semble bien. Concernant la « himmah » on la rend en général en français par « aspiration spirituelle » ou « énergie spirituelle ». La « ‘izmah » est aussi traduite de manière habituelle par « détermination » comme par exemple dans l’expression « uli-l-‘azm » = « ceux qui sont doués d’une ferme détermination »

Je modifie la traduction générale du deuxième paragraphe en ce sens pour avoir une vision d’ensemble :

"Et ces fondements sont contenu entièrement dans les cinq points suivants :

1. Avoir une aspiration spirituelle élevée
2. Préserver le caractère sacré (d’Allah)
3. Servir de bonne manière
4. Être déterminé
5. Magnifier les bienfaits reçus

Et celui qui élève son aspiration spirituelle élève son rang, et celui qui préserve le caractère sacré d’Allah, Allah préserve son caractère sacré, celui qui sert de bonne manière est nécessairement l’objet de considération (karâmah), et celui qui maintient sa détermination ne cesse d'être guidé (dâmat hidâyatahu), et celui qui magnifie les bienfaits reçus dont il est témoin (fi ‘ayni-hi) rend grâce pour cela, et celui qui rend grâce rend obligatoire l’augmentation (du bien) de la part du Bienfaiteur (c’est-à-dire Allah) conformément à Sa promesse véridique. »

W’Allahu a’lam !
وصَلَى ﭐللهُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلَّمْ
والسلام عليكم و رحمة الله و بركاته

مصطفى منصور
maurice_le_baot
 
Messages: 238
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 11:16 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar Mohammed Abdessalam » Ven Jan 21, 2011 9:57 pm

بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ وَ سَلِّمْ

es-Salâm alaykum wa rahmatu-Llah


3° paragraphe (sur+/- 14 §)


وأصول المعاملات خمسة :-
1. طلب العلم للقيام بالأمر .
2. صحبة المشايخ والأخوان للتبصر.
3. ترك الرخص والتأويلات للحفظ.
4. ضبط الأوقات بالأوراد للحضور.
5. إتهام النفس في كل شيْ للخروج عن الهوى، والسلامة من العطب والغلط.
فطلب العلم آفته صحبه الأحداث سنا أو عقلا أو دينا ممن لا يرجع لأصل ولا قاعدة، وآفة الصحبة الاغترار والفضول، وآفة ترك الرخص والتأويلات الشفقة على النفس، وآفة ضبط الأوقات اتساع النظر في العلم لعلة ذي الفضائل، وآفة اتهام النفس الأنس بحسن أحوالها واستقامتها، وقد قال الله تعالى " وان تعدل كل عدل لا يؤخذ منها " وقال الكريم ابن الكريم يوسف ابن يعقوب صلوات الله وسلامه عليهما "وما أبرىء نفسي إن النفس لأمارة بالسوء إلا ما رحم ربي".
"Par le Temps ! * Le genre humain est, certes, en perdition * Sauf ceux qui croient, accomplissent les bonnes œuvres, se recommandent la vérité et se recommandent la patience."
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
Mohammed Abdessalam
 
Messages: 491
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 10:23 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar maurice_le_baot » Lun Mars 07, 2011 11:56 am

Assalamu alaykum wa rahmatullah wa barakatu-Hu,

Voici un premier essai de traduction des 5 points du troisième paragraphe, avis au correcteurs!

"Les fondements des dispositions comportementales sont au nombre de cinq:

1; Rechercher la science afin d'accomplir [correctement] ce qui est ordonné*

* litt = afin d'établir l'ordre

2; La compagnie des Maîtres et des frères afin de renforcer sa vision [intérieure]

3. L'abandon des permissions légales et des interprétations ésotériques afin d'être préservé

4 Marquer les temps par les pratiques initiatiques régulières (awrâd) afin d'atteindre un état de présence effective**

** litt = afin d'être présent.

5 Accuser l'âme (nafs) de toute chose afin de sortir de la passion et être préserver de la ruine et du faux pas."

W'Allahu a'lam
وصَلَى ﭐللهُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلَّمْ
والسلام عليكم و رحمة الله و بركاته

مصطفى منصور
maurice_le_baot
 
Messages: 238
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 11:16 pm
Localisation: Région parisienne

TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar Mohammed Abdessalam » Dim Mai 15, 2011 12:08 pm

بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ وَ سَلِّمْ

wa alaykum es-Salâm wa rahmatu-Llah

Merci pour votre participation, Maurice le Baot

Qui va nous aider pour la suite, in châ Allah ?

3° paragraphe (sur+/- 14 §)

Après avoir énuméré les 5 mu'âmalât, l'auteur reprend en effet chacune d'elle en détail.

On remarquera (si cela n'était déjà fait ?!) que cette règle de présenter chaque aspect étudié en 5 points est constant et unique sur l'ensemble de cette risâlah, certainement afin d'en favoriser la mémorisation.

وأصول المعاملات خمسة :-
1. طلب العلم للقيام بالأمر .
2. صحبة المشايخ والأخوان للتبصر.
3. ترك الرخص والتأويلات للحفظ.
4. ضبط الأوقات بالأوراد للحضور.
5. إتهام النفس في كل شيْ للخروج عن الهوى، والسلامة من العطب والغلط.

فطلب العلم آفته صحبه الأحداث سنا أو عقلا أو دينا ممن لا يرجع لأصل ولا قاعدة،
وآفة الصحبة الاغترار والفضول،
وآفة ترك الرخص والتأويلات الشفقة على النفس،
وآفة ضبط الأوقات اتساع النظر في العلم لعلة ذي الفضائل،
وآفة اتهام النفس الأنس بحسن أحوالها واستقامتها، وقد قال الله تعالى " وان تعدل كل عدل لا يؤخذ منها " وقال الكريم ابن الكريم يوسف ابن يعقوب صلوات الله وسلامه عليهما "وما أبرىء نفسي إن النفس لأمارة بالسوء إلا ما رحم ربي".
"Par le Temps ! * Le genre humain est, certes, en perdition * Sauf ceux qui croient, accomplissent les bonnes œuvres, se recommandent la vérité et se recommandent la patience."
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
Mohammed Abdessalam
 
Messages: 491
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 10:23 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar maurice_le_baot » Dim Jan 15, 2012 1:42 pm

بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ وَ سَلِّمْ


Assalamu alaykum wa rahmatullah wa barakatu-Hu,

Voici une traduction en anglais du texte que nous avons commencé à traduire, si cela peut aider ou inspirer quelqu'un in châ Allah!
وصَلَى ﭐللهُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلَّمْ
والسلام عليكم و رحمة الله و بركاته

مصطفى منصور
maurice_le_baot
 
Messages: 238
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 11:16 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar maurice_le_baot » Mer Jan 18, 2012 12:24 pm

بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ وَ سَلِّمْ


wa-s-Salâm alaykum wa rahmatu-Llah


Suite à mon précédent message, un membre du forum qui souhaite rester anonyme m'a généreusement transmis un essai de traduction de la version anglaise du texte que nous avons commencé à traduire. Qu'Allah accorde à ce membre la meilleure des récompenses et l'agrée.

Voici pour commencer le passage correspond aux dernières lignes non-traduite du paragraphe en cours:

 L'écueil de la recherche du savoir est la compagnie de personnes trop prétentieuses de leur connaissance tout en étant mal informés et immatures, à cause soit de leur âge, de leur réflexion ou de la déficience dans leur pratique religieuse, en d'autres termes, ceux qui ne se réfèrent pas aux principes de la guidance dans leurs actes.
 L'écueil dans le maintien de la compagnie aux guides spirituels et dans la fraternité est l'élitisme, la duperie, et l'ingérence avec une bonne intention dans les affaires des autres.
 L’écueil d’éviter les dispenses et les interprétations concernant les injonctions est l'apitoiement sur soi à cause des difficultés.
 L’écueil dans l’organisation de son temps par les dévotions est l’ostentation dans les pratiques et la mécanisation de la dévotion.
 L’écueil dans la surveillance constante de son âme est l’inclinaison envers ses états vertueux et honorables alors qu’Allah a dit : « Et quelle que soit la compensation qu'elle offrirait, elle ne sera pas acceptée d'elle. » (Coran 6.70). Par ailleurs, le noble fils du noble, Joseph, fils de Jacob que la paix soit sur eux a dit dans le Coran : « Je ne m'innocente cependant pas, car l'âme est très incitatrice au mal, à moins que mon Seigneur, par miséricorde, [ne la préserve du péché]. » (Coran 12.53)


Dès que nous aurons vérifié le texte sur l'original arabe, je reproduirai la suite de la traduction sur l'anglais.
وصَلَى ﭐللهُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلَّمْ
والسلام عليكم و رحمة الله و بركاته

مصطفى منصور
maurice_le_baot
 
Messages: 238
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 11:16 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar Mohammed Abdessalam » Mar Oct 30, 2012 3:26 am

بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ وَ سَلِّمْ


as-Salâm alaykum wa rahmatu-Llah


فطلب العلم آفته صحبه الأحداث سنا أو عقلا أو دينا ممن لا يرجع لأصل ولا قاعدة،
وآفة الصحبة الاغترار والفضول،
وآفة ترك الرخص والتأويلات الشفقة على النفس،
وآفة ضبط الأوقات اتساع النظر في العلم لعلة ذي الفضائل،
وآفة اتهام النفس الأنس بحسن أحوالها واستقامتها، وقد قال الله تعالى " وان تعدل كل عدل لا يؤخذ منها " وقال الكريم ابن الكريم يوسف ابن يعقوب صلوات الله وسلامه عليهما "وما أبرىء نفسي إن النفس لأمارة بالسوء إلا ما رحم ربي".

 L'écueil de la recherche du savoir est la compagnie de personnes trop prétentieuses de leur connaissance tout en étant mal informés et immatures, à cause soit de leur âge, de leur réflexion ou de la déficience dans leur pratique religieuse, en d'autres termes, ceux qui ne se réfèrent pas aux principes de la guidance dans leurs actes.
 L'écueil dans le maintien de la compagnie aux guides spirituels et dans la fraternité est l'élitisme, la duperie, et l'ingérence avec une bonne intention dans les affaires des autres.
 L’écueil d’éviter les dispenses et les interprétations concernant les injonctions est l'apitoiement sur soi à cause des difficultés.
 L’écueil dans l’organisation de son temps par les dévotions est l’ostentation dans les pratiques et la mécanisation de la dévotion.
 L’écueil dans la surveillance constante de son âme est l’inclinaison envers ses états vertueux et honorables alors qu’Allah a dit : « Et quelle que soit la compensation qu'elle offrirait, elle ne sera pas acceptée d'elle. » (Coran 6.70). Par ailleurs, le noble fils du noble, Joseph, fils de Jacob que la paix soit sur eux a dit dans le Coran : « Je ne m'innocente cependant pas, car l'âme est très incitatrice au mal, à moins que mon Seigneur, par miséricorde, [ne la préserve du péché]. » (Coran 12.53)
"Par le Temps ! * Le genre humain est, certes, en perdition * Sauf ceux qui croient, accomplissent les bonnes œuvres, se recommandent la vérité et se recommandent la patience."
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
Mohammed Abdessalam
 
Messages: 491
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 10:23 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar maurice_le_baot » Mer Mars 20, 2013 4:24 pm

بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ وَ سَلِّمْ


as-Salâm alaykum wa rahmatu-Llah


Dans l'espoir de mobiliser les bonnes volontés parmi nos membres, et afin d'avancer dans la traduction de ce texte fondamental, je mets à disposition de chacun le texte arabe vocalisé du traité du Cheikh Zarruq issu du recueil d'awrâd Châdhilî édité par S. Nûh Hâ Mîm Keller.

Bonne lecture.

Wa-s-Salâm

Mostafâ Mansûr (M.L.B)
وصَلَى ﭐللهُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلَّمْ
والسلام عليكم و رحمة الله و بركاته

مصطفى منصور
maurice_le_baot
 
Messages: 238
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 11:16 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar Abou Bakr » Lun Mars 25, 2013 4:20 pm

بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلِّمْ
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته



Voici, un peu tardivement, une traduction possible des cinq fondements du cheikh Zarrouq Radiya-Llâhu 'anh, appuyée sur les diverses propositions ci-dessus:

1) la crainte d'Allâh secrètement comme ouvertement

2) Pratiquer la sounnah en paroles comme en actes

3) Abandonner toute considération des créatures, dans l'approche comme dans l'éloignement (ou celles que l'on approche comme celles dont on s'éloigne)

4) Être satisfait de ce qu'Allâh accorde dans le dénuement comme dans l’opulence

5) S'en remettre à Allâh dans le bonheur comme dans le malheur


En attendant vos remarques...

Allâhumma zidnâ 'ilman !
Abou Bakr
 
Messages: 57
Inscrit le: Lun Jan 21, 2013 3:17 pm

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar maurice_le_baot » Lun Mars 25, 2013 5:23 pm

بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلِّمْ
وعليكم السلام و رحمة الله و بركاته Sidî Abou Bakr


Amîn ajma'în!

Merci pour votre apport sur ce fil qui n'est plus fréquenté depuis longtemps !

Il faudrait comparer avec la version que nous avions retenu pour ce passage afin de voir comment améliorer la traduction, in châ Allah!

Je pense cependant qu'il est préférable, dans un premier temps, d'avancer dans la traduction et de réviser le dernier passage donné ; une fois le texte entièrement traduit nous pourrons toujours voir s'il la traduction adoptée peut-être encore améliorée in châ Allah!

Mostafâ Mansûr
وصَلَى ﭐللهُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلَّمْ
والسلام عليكم و رحمة الله و بركاته

مصطفى منصور
maurice_le_baot
 
Messages: 238
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 11:16 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar maurice_le_baot » Mar Avr 01, 2014 2:20 pm

maurice_le_baot a écrit:
بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ وَ سَلِّمْ


as-Salâm alaykum wa rahmatu-Llah


Dans l'espoir de mobiliser les bonnes volontés parmi nos membres, et afin d'avancer dans la traduction de ce texte fondamental, je mets à disposition de chacun le texte arabe vocalisé du traité du Cheikh Zarruq issu du recueil d'awrâd Châdhilî édité par S. Nûh Hâ Mîm Keller.


بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ وَ سَلِّمْ


as-Salâm alaykum wa rahmatu-Llah


Le texte est maintenant téléchargeable ici, sans risque que le lien devienne inactif, in cha Allah !
وصَلَى ﭐللهُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلَّمْ
والسلام عليكم و رحمة الله و بركاته

مصطفى منصور
maurice_le_baot
 
Messages: 238
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 11:16 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar maurice_le_baot » Jeu Avr 03, 2014 11:18 am

Suite de la traduction anglaise révisée sur le texte arabe corrigé selon le commentaire d'Al-Kharrûbî et la version vocalisée reproduite dans le poste précédent :


فطلب العلم آفته صحبه الأحداث سنا أو عقلا أو دينا ممن لا يرجع لأصل ولا قاعدة،
وآفة الصحبة الاغترار والفضول،
وآفة ترك الرخص والتأويلات الشفقة على النفس،
وآفة ضبط الأوقات اتساع النظر في العمل بالفضائل،
وآفة اتهام النفس الأنس بحسن أحوالها واستقامتها، وقد قال الله تعالى " وان تعدل كل عدل لا يؤخذ منها " وقال الكريم ابن الكريم يوسف ابن يعقوب صلوات الله وسلامه عليهما "وما أبرىء نفسي إن النفس لأمارة بالسوء إلا ما رحم ربي".


Quant à la recherche du savoir, son écueil est la compagnie de personnes immatures du point de vue de l’âge, de la raison ou de la religion, au nombre de ceux qui ne se réfèrent à aucun principe ou règle [traditionnels].

Les écueils liés à la compagnie [des Maîtres et des frères] sont l’illusion et l’indiscrétion.

L’écueil lié à l’abandon des permissions légales et des interprétations ésotériques est l'apitoiement sur soi-même.

L’écueil lié au fait d’organiser son temps par la pratique des oraisons (awrâd) est le fait d'attendre longtemps pour les mettre en pratique.

Le commentaire indique ici que cette longue attente engendre une"perte de temps" (mudayyi'un lil-awqâti-hi) et rappelle cette parole connue : "le temps est une épée, si tu ne le coupe par la pratique [des oraisons] il te coupera de la pratique".


L’écueil lié au fait d’accuser son âme est l’inclinaison envers ses états vertueux et sa rectitude alors qu’Allah a dit : « Et quelle que soit la compensation qu'elle offrirait, elle ne sera pas acceptée d'elle. » (Coran 6.70). Par ailleurs, le noble fils du noble, Joseph, fils de Jacob - que les prières d’Allah et la Paix soit sur eux - a dit dans le Coran : « Je ne m'innocente cependant pas, car l'âme est incitatrice au mal, à moins que mon Seigneur, par miséricorde, [ne la préserve du péché]. » (Coran 12.53)
وصَلَى ﭐللهُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلَّمْ
والسلام عليكم و رحمة الله و بركاته

مصطفى منصور
maurice_le_baot
 
Messages: 238
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 11:16 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar Mohammed Abdessalam » Ven Avr 04, 2014 7:12 pm

بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلِّمْ
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته


Sidi Mostafâ

Merci pour cette reprise d'activité vivifiante pour chacun in châ Allah

Ce sujet, qui peut apparaître banal, est en effet important car il touche aux règles fondamentales du Taçawwuf, règles dont il apparaît trop souvent et chaque jour davantage qu'elles sont ignorées, peu connues ou mal comprises. Ne s'agit-il pas pourtant et avec certitude d'une "science utile" in châ Allah ?...

Nous bénéficions de l'accès au texte en arabe, et d'autres documents qui facilitent le travail de traduction in châ Allah

Un peu de travail de la part de quelques uns ne peut que faire du bien à tant de monde !...

Plus généralement

Où sont nos frères arabophones ?

Comment croire que des frères, intéressés sous quelque rapport que ce soit par le Taçawwuf et à notre démarche, dont la langue maternelle est l'arabe et qui, de surcroit, parlent français ne pourraient pas être d'une grande utilité, in châ Allah ?

Ne savent-ils pas que c'est principalement la nécessité et le besoin de voir ces textes traduits qui peuvent pousser quelqu'un dont la connaissance de l'arabe est proche de l'indigence (en comparaison à la leur) à faire le travail qui est présenté depuis quelques années sur Le Porteur de Savoir ?

Nous sommes souvent étonnés et un presque découragés quand nous voyons tant de possibilités chez eux dormir et tant d'immobilisme : est-ce en attendant de voir ce que peuvent faire ou ne pas faire les autres que les choses avancent positivement in châ Allah ?

Qu'aura à répondre Demain celui détient une telle possibilité entre ses mains pour ne pas avoir au moins tenté quelque chose en ce sens ?

Que fait celui qui voit la Communauté se ruiner tout en ayant ne serait-ce qu'un atome de moyen pour la sauver ?
Est-ce cela l'Islam et le Taçawwuf ? Est-ce l'enseignement de nos Maîtres que d'agir avec tant de laxisme et d'indifférence ?
Pense-t-on qu'il s'agit là du "non-agir" oriental ?

Ce que nous faisons sur Le Porteur de Savoir est-il néfaste au point que l'on prétexte qu'il est préférable de s'abstenir d'y participer comme en face d'une fitna ? Qu'Allah nous garde.

Et si ce n'est pas le cas, et que l'on pense qu'il s'y trouve un bien, pourquoi ne pas au moins tenter d'y participer, à la hauteur des moyens qu'Allah ta'âla a mis à notre disposition ?

Propose-t-on d'ailleurs quelque chose ailleurs qui aille dans un sens identique et qui réalise une unité de travail ?

Allah Allah ! Allah Allah !

enfin

Je me permets de rappeler qu'il existe un sujet intitulé PARAGRAPHES TRADUITS qui a pour vocation de recevoir, pour plus de visibilité, les versions finalisées des traductions

viewtopic.php?f=20&t=49
"Par le Temps ! * Le genre humain est, certes, en perdition * Sauf ceux qui croient, accomplissent les bonnes œuvres, se recommandent la vérité et se recommandent la patience."
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
Mohammed Abdessalam
 
Messages: 491
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 10:23 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar maurice_le_baot » Dim Avr 06, 2014 10:54 am

Mohammed Abdessalam a écrit:
بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلِّمْ
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته


Sidi Mostafâ

Merci pour cette reprise d'activité vivifiante pour chacun in châ Allah

Ce sujet, qui peut apparaître banal, est en effet important car il touche aux règles fondamentales du Taçawwuf, règles dont il apparaît trop souvent et chaque jour davantage qu'elles sont ignorées, peu connues ou mal comprises. Ne s'agit-il pas pourtant et avec certitude d'une "science utile" in châ Allah ?...

Nous bénéficions de l'accès au texte en arabe, et d'autres documents qui facilitent le travail de traduction in châ Allah

Un peu de travail de la part de quelques uns ne peut que faire du bien à tant de monde !...

[...]

enfin

Je me permets de rappeler qu'il existe un sujet intitulé PARAGRAPHES TRADUITS qui a pour vocation de recevoir, pour plus de visibilité, les versions finalisées des traductions

viewtopic.php?f=20&t=49



بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلِّمْ
وعليكم السلام و رحمة الله و بركاته

Sidi Mohammed Abd es-Salâm,

Merci à vous pour ce grand appel aux bonnes volontés susceptibles de nous aider dans ce travail en effet bien utile in cha Allah et en premier lieu pour ceux qui le réalisent !

Je propose d'attendre d'éventuelles remarques sur la dernière version du paragraphe revu par mes soins avant de l'intégrer sur le post en lien.

En attendant, voici un nouveau paragraphe à revoir :

وأصول ما تداوى به علل النفس خمسة أشياء :-
1. تخفيف المعدة من الطعام .
2. اللجأ إلى الله مما يعرض عند عروضه.
3. الفرار من مواقع ما يخشى وقوع الأمر المتوقع فيه.
4. دوام الاستغفار مع الصلاة على رسول الله صلى الله عليه وسلم بخلوة واجتماع.
5. صحبة من يدل على الله أو على أمر الله وهو معدوم .


Les fondements de ce qui peut guérir les maladies de l’âme sont cinq :

 La modération par l’atténuation d’apport de nourriture et de boisson à l’estomac.
 Prendre refuge auprès d’Allah contre le mal quand il se passe réellement.
 Etre vigilant en évitant les endroits où l’on craint les méfaits se produire.
 Continuellement demander pardon à Allah associé de prière sur le Prophète (Salut et Bénédiction de Dieu sur lui), à la fois en solitude et en public.
 Tenir compagnie à celui qui guide vers Allah. Malheureusement, un tel homme n’existe plus.

Bon courage à tous !
وصَلَى ﭐللهُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلَّمْ
والسلام عليكم و رحمة الله و بركاته

مصطفى منصور
maurice_le_baot
 
Messages: 238
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 11:16 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar Mohammed Abdessalam » Dim Avr 06, 2014 2:43 pm

بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلِّمْ
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

Sidi Mostafâ

Merci pour votre travail

Mais j'avoue être un peu perdu dans la suite des paragraphes traités.

J'avais commencé à les numéroter pour éviter ce problème : en utilisant le numéro avec le paragraphe correspondant on pourrait éviter "le suivant" et "le précédant" ou toute autre formule qui peuvent se révéler ne pas être très pratiques pour celui qui ne suit pas au jour le jour la progression de la traduction ou qui ne sait pas de quoi il s'agit parce qu'il ne dispose pas immédiatement de l'ensemble du texte arabe.

Le respect d'un référencement simple me semble nécessaire. Qu'en pensez-vous ?

Avant d'aller plus loin je propose de faire le point sur cet aspect et actualisant ce qui se trouve ici, in châ Allah

viewtopic.php?f=20&t=49
"Par le Temps ! * Le genre humain est, certes, en perdition * Sauf ceux qui croient, accomplissent les bonnes œuvres, se recommandent la vérité et se recommandent la patience."
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
Mohammed Abdessalam
 
Messages: 491
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 10:23 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar Mohammed Abdessalam » Dim Avr 06, 2014 3:00 pm

maurice_le_baot a écrit:Suite de la traduction anglaise révisée sur le texte arabe corrigé selon le commentaire d'Al-Kharrûbî et la version vocalisée reproduite dans le poste précédent :


فطلب العلم آفته صحبه الأحداث سنا أو عقلا أو دينا ممن لا يرجع لأصل ولا قاعدة،
وآفة الصحبة الاغترار والفضول،
وآفة ترك الرخص والتأويلات الشفقة على النفس،
وآفة ضبط الأوقات اتساع النظر في العمل بالفضائل،
وآفة اتهام النفس الأنس بحسن أحوالها واستقامتها، وقد قال الله تعالى " وان تعدل كل عدل لا يؤخذ منها " وقال الكريم ابن الكريم يوسف ابن يعقوب صلوات الله وسلامه عليهما "وما أبرىء نفسي إن النفس لأمارة بالسوء إلا ما رحم ربي".


Quant à la recherche du savoir, son écueil est la compagnie de personnes immatures du point de vue de l’âge, de la raison ou de la religion, au nombre de ceux qui ne se réfèrent à aucun principe ou règle [traditionnels].

Les écueils liés à la compagnie [des Maîtres et des frères] sont l’illusion et l’indiscrétion.

L’écueil lié à l’abandon des permissions légales et des interprétations ésotériques est l'apitoiement sur soi-même.

L’écueil lié au fait d’organiser son temps par la pratique des oraisons (awrâd) est le fait d'attendre longtemps pour les mettre en pratique.

Le commentaire indique ici que cette longue attente engendre une"perte de temps" (mudayyi'un lil-awqâti-hi) et rappelle cette parole connue : "le temps est une épée, si tu ne le coupe par la pratique [des oraisons] il te coupera de la pratique".


L’écueil lié au fait d’accuser son âme est l’inclinaison envers ses états vertueux et sa rectitude alors qu’Allah a dit : « Et quelle que soit la compensation qu'elle offrirait, elle ne sera pas acceptée d'elle. » (Coran 6.70). Par ailleurs, le noble fils du noble, Joseph, fils de Jacob - que les prières d’Allah et la Paix soit sur eux - a dit dans le Coran : « Je ne m'innocente cependant pas, car l'âme est incitatrice au mal, à moins que mon Seigneur, par miséricorde, [ne la préserve du péché]. » (Coran 12.53)


Cette révision est-elle donc une nouvelle version de celle qui a été validée deux ans auparavant du 3° paragraphe ?

Si c'est le cas, le passage suivant
En attendant, voici un nouveau paragraphe à revoir :

وأصول ما تداوى به علل النفس خمسة أشياء :-
1. تخفيف المعدة من الطعام .
2. اللجأ إلى الله مما يعرض عند عروضه.
3. الفرار من مواقع ما يخشى وقوع الأمر المتوقع فيه.
4. دوام الاستغفار مع الصلاة على رسول الله صلى الله عليه وسلم بخلوة واجتماع.
5. صحبة من يدل على الله أو على أمر الله وهو معدوم .

Les fondements de ce qui peut guérir les maladies de l’âme sont cinq :

 La modération par l’atténuation d’apport de nourriture et de boisson à l’estomac.
 Prendre refuge auprès d’Allah contre le mal quand il se passe réellement.
 Etre vigilant en évitant les endroits où l’on craint les méfaits se produire.
 Continuellement demander pardon à Allah associé de prière sur le Prophète (Salut et Bénédiction de Dieu sur lui), à la fois en solitude et en public.
 Tenir compagnie à celui qui guide vers Allah. Malheureusement, un tel homme n’existe plus.

serait donc le 4° ?
"Par le Temps ! * Le genre humain est, certes, en perdition * Sauf ceux qui croient, accomplissent les bonnes œuvres, se recommandent la vérité et se recommandent la patience."
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
Mohammed Abdessalam
 
Messages: 491
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 10:23 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar Mohammed Abdessalam » Dim Avr 06, 2014 3:42 pm

maurice_le_baot a écrit:
Mohammed Abdessalam a écrit:[...]

J'espère que les remarques en questions seront comprises pour ce qu'elles sont, c'est-à-dire une tentative, certainement maladroite, de rappeler que les plus petites participations peuvent s'avérer malgré tout très utiles, in châ Allah

La Ummah tout entière souffre de bien des problèmes. Comment combattre l'ignorance, la passivité et l'individualisme ?

عن عبد الله بن مسعود رضي الله عنه أن النبي صلى الله عليه وسلم قال

من أصبح وهمه غير الله عز وجل فليس من الله في شيء
ومن لم يهتم للمسلمين فليس منهم

Q'Allah nous garde et facilite la réunion de nos efforts pour Sa Sainte Face subhâna-Hu wa ta'âlâ
"Par le Temps ! * Le genre humain est, certes, en perdition * Sauf ceux qui croient, accomplissent les bonnes œuvres, se recommandent la vérité et se recommandent la patience."
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
Mohammed Abdessalam
 
Messages: 491
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 10:23 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar maurice_le_baot » Lun Avr 07, 2014 10:03 am

Mohammed Abdessalam a écrit:
maurice_le_baot a écrit:Suite de la traduction anglaise révisée sur le texte arabe corrigé selon le commentaire d'Al-Kharrûbî et la version vocalisée reproduite dans le poste précédent :


فطلب العلم آفته صحبه الأحداث سنا أو عقلا أو دينا ممن لا يرجع لأصل ولا قاعدة،
وآفة الصحبة الاغترار والفضول،
وآفة ترك الرخص والتأويلات الشفقة على النفس،
وآفة ضبط الأوقات اتساع النظر في العمل بالفضائل،
وآفة اتهام النفس الأنس بحسن أحوالها واستقامتها، وقد قال الله تعالى " وان تعدل كل عدل لا يؤخذ منها " وقال الكريم ابن الكريم يوسف ابن يعقوب صلوات الله وسلامه عليهما "وما أبرىء نفسي إن النفس لأمارة بالسوء إلا ما رحم ربي".


Quant à la recherche du savoir, son écueil est la compagnie de personnes immatures du point de vue de l’âge, de la raison ou de la religion, au nombre de ceux qui ne se réfèrent à aucun principe ou règle [traditionnels].

Les écueils liés à la compagnie [des Maîtres et des frères] sont l’illusion et l’indiscrétion.

L’écueil lié à l’abandon des permissions légales et des interprétations ésotériques est l'apitoiement sur soi-même.

L’écueil lié au fait d’organiser son temps par la pratique des oraisons (awrâd) est le fait d'attendre longtemps pour les mettre en pratique.

Le commentaire indique ici que cette longue attente engendre une"perte de temps" (mudayyi'un lil-awqâti-hi) et rappelle cette parole connue : "le temps est une épée, si tu ne le coupe par la pratique [des oraisons] il te coupera de la pratique".


L’écueil lié au fait d’accuser son âme est l’inclinaison envers ses états vertueux et sa rectitude alors qu’Allah a dit : « Et quelle que soit la compensation qu'elle offrirait, elle ne sera pas acceptée d'elle. » (Coran 6.70). Par ailleurs, le noble fils du noble, Joseph, fils de Jacob - que les prières d’Allah et la Paix soit sur eux - a dit dans le Coran : « Je ne m'innocente cependant pas, car l'âme est incitatrice au mal, à moins que mon Seigneur, par miséricorde, [ne la préserve du péché]. » (Coran 12.53)


Cette révision est-elle donc une nouvelle version de celle qui a été validée deux ans auparavant du 3° paragraphe ?


Wa alaykum es-Salâm wa rahmatu-Llah Sidî Mohammed,

J'ai en effet oublier de rappeler ici ce que j'avais précisé dans un ancien message :

le passage correspond aux dernières lignes non-traduite du paragraphe en cours


C'est à dire la fin du troisème paragraphe

Mohammed Abdessalam a écrit: Si c'est le cas, le passage suivant
En attendant, voici un nouveau paragraphe à revoir :

وأصول ما تداوى به علل النفس خمسة أشياء :-
1. تخفيف المعدة من الطعام .
2. اللجأ إلى الله مما يعرض عند عروضه.
3. الفرار من مواقع ما يخشى وقوع الأمر المتوقع فيه.
4. دوام الاستغفار مع الصلاة على رسول الله صلى الله عليه وسلم بخلوة واجتماع.
5. صحبة من يدل على الله أو على أمر الله وهو معدوم .

Les fondements de ce qui peut guérir les maladies de l’âme sont cinq :

 La modération par l’atténuation d’apport de nourriture et de boisson à l’estomac.
 Prendre refuge auprès d’Allah contre le mal quand il se passe réellement.
 Etre vigilant en évitant les endroits où l’on craint les méfaits se produire.
 Continuellement demander pardon à Allah associé de prière sur le Prophète (Salut et Bénédiction de Dieu sur lui), à la fois en solitude et en public.
 Tenir compagnie à celui qui guide vers Allah. Malheureusement, un tel homme n’existe plus.

serait donc le 4° ?


En effet, il s'agit du quatrième.

La succession des message et les éventuelles digressions ne rendant pas toujours très lisible la succession du texte, je ne peux être que tout à fait d'accord concernant l'importance d'un référencement simple auquel je vais m'appliquer dorénavant in châ Allah !

Par contre la division en paragraphe n'étant pas uniforme selon les éditions, je précise que la répartition est bien de notre fait et non celle de l'auteur. Pour les besoins du travail en commun, il m'est en effet apparu utile de proposer des paragraphes plus courts et de dissocier l’énumération des différentes séries de 5 points des éventuels commentaires qui les suivent, mais on peux aussi faire autrement si quelqu'un trouve une meilleure manière de procéder ou l'ancienne plus pratique.

Une dernière interrogation se pose, comment intégrer les modifications du texte déjà traduit et "finalisé" : je me suis en effet rendu compte qu'il y avait quelques améliorations à apporter à la version initialement retenue en raison des précisions et des commentaires apportés dans la suite du texte ; j'ai donc procédé directement à des corrections dans la version éditée sur le sitequi ne sont pas reprises sur le site.

A l'avenir peut-être pourrait-on mettre à jour uniquement la version "finalisée" du forum (dans l'attente de la traduction complète et de sa parution définitive sur le site) en reprenant à chaque modification, l'ensemble du texte avec les nouveaux paragraphes révisés ou modifiés en gras (comme sur ce texte par exemple), qu'en pensez-vous?
وصَلَى ﭐللهُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلَّمْ
والسلام عليكم و رحمة الله و بركاته

مصطفى منصور
maurice_le_baot
 
Messages: 238
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 11:16 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar maurice_le_baot » Lun Avr 07, 2014 10:40 am

Mohammed Abdessalam a écrit:
maurice_le_baot a écrit:
Mohammed Abdessalam a écrit:[...]

J'espère que les remarques en questions seront comprises pour ce qu'elles sont, c'est-à-dire une tentative, certainement maladroite, de rappeler que les plus petites participations peuvent s'avérer malgré tout très utiles, in châ Allah

La Ummah tout entière souffre de bien des problèmes. Comment combattre l'ignorance, la passivité et l'individualisme ?

عن عبد الله بن مسعود رضي الله عنه أن النبي صلى الله عليه وسلم قال

من أصبح وهمه غير الله عز وجل فليس من الله في شيء
ومن لم يهتم للمسلمين فليس منهم

Q'Allah nous garde et facilite la réunion de nos efforts pour Sa Sainte Face subhâna-Hu wa ta'âlâ


Remarques complétées à 16h30

Amîn Amîn Yâ Rabba-l-'âlamin !

Je l'espère aussi. J'y vois en tout cas un rappel utile à chacun et à moi-même le premier : nous sommes tous détenteurs de capacités (fussent-elles minimes) dont nous ne nous servons très probablement pas ou si peu pour aider nos frères (et dans le taçawwuf en particulier).

Merci donc pour le hadith que je ne connaissais pas et à côté duquel vos remarques apparaissent très modérées. Wa li-Llah al-Hamd !

Pour finir, je témoignerai à titre personnel du bénéfice certain que retire pour lui-même celui qui "prend le risque" de "porter un savoir" malgré son imperfection et ses limites dont, pour ma part, chacun aura pu largement se rendre compte en lisant mes contributions sur ce site : mais mieux vaut-il une traduction imparfaite de textes comme les Uçûl du Cheikh Zarrûq ou son absence totale * ? Et même si nos maigres efforts n'avaient que pour seul débouché de constituer une ébauche pour un travail de plus grande ampleur et de meilleur qualité, n'y aurait-il pas là un bien qui devrait être recherché ?

Le frère qui m'a fait parvenir anonymement la traduction du texte depuis anglais l'a certes bien compris ; qu'Allah lui accorde - et à tous ceux qui ne ménagent pas leurs efforts en ce sens - la meilleure des récompenses : celles des devanciers qui ouvrent une voie bénie que d'autres suivront in châ Allah !

W'Allahu a'lam !

* Je ne parle pas ici de falsification ou de manipulation consciente des textes, mais bien de travaux imparfaits du fait d'un manque de maîtrise qui peuvent contenir des erreurs involontaires malgré un souci constant de veiller à la conformité des travaux publiés avec la sunnah mohammédienne.

A ce propos je voudrais évoquer deux choses constatables par tous ceux qui connaissent de près ou de loin les publications parues en occident sur le taçawwuf depuis les années 50 :

- j'ai souvenir d'un temps où on pouvait compter sur les doigts des deux mains les ouvrages en français disponibles en librairie spécialisée (je ne parle pas des autres) concernant le taçawwuf et en particulier le sulûk. Malgré tout, ceux qui ont connu cette époque - où, faut-il le rappeler, internet en était encore à ses balbutiements - n'ont-il pas tiré un profit réel de ces ouvrages, certes perfectibles et en partie produits par des non musulmans ? Que dire de l'époque, comme me disait un jour un frère, où pour toute lecture sur le sujet on ne trouvait uniquement et avec quelques difficultés les livres de Titus Burckhardt ? Certes cela a du pousser certains à apprendre l'arabe plus vite que d'autres qui on découvert le taçawwuf à travers internet et les quelques maisons d'éditions proposant des traductions de Ghazali, Rumi et Ibn Arabi a partir des années 90 : mais est-ce un argument pour préférer la pénurie d'enseignement touchant les bases du taçawwuf ?

- D'autre part, tout le monde peut constater que nos frères wahhabî n'ont pas attendu d'avoir des textes de qualité (au niveau de la langue) pour inonder le marché européen de traductions concernant leurs "doctrines" particulières : s'agissait-il simplement d'ignorance et de maladresse de leur part ou plutôt d'une stratégie qui aboutit aujourd'hui à des productions d'une qualité bien supérieure qui remplacent progressivement les anciennes versions "imparfaites" dont chacun peut mesurer la place qui leur revient dans les rayons des librairies et dans les consciences de beaucoup de musulmans en occident.

Qui a dit que la manipulation des "courants mentaux" ne pouvait s'opérer que par des moyens d'ordre subtil ?
وصَلَى ﭐللهُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلَّمْ
والسلام عليكم و رحمة الله و بركاته

مصطفى منصور
maurice_le_baot
 
Messages: 238
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 11:16 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar maurice_le_baot » Jeu Avr 10, 2014 10:25 am

بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلِّمْ
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته


maurice_le_baot a écrit:Suite de la traduction anglaise révisée sur le texte arabe corrigé selon le commentaire d'Al-Kharrûbî et la version vocalisée reproduite dans le poste précédent :

[Fin du 3ème paragraphe]




فطلب العلم آفته صحبه الأحداث سنا أو عقلا أو دينا ممن لا يرجع لأصل ولا قاعدة،
وآفة الصحبة الاغترار والفضول،
وآفة ترك الرخص والتأويلات الشفقة على النفس،
وآفة ضبط الأوقات اتساع النظر في العمل بالفضائل،
وآفة اتهام النفس الأنس بحسن أحوالها واستقامتها، وقد قال الله تعالى " وان تعدل كل عدل لا يؤخذ منها " وقال الكريم ابن الكريم يوسف ابن يعقوب صلوات الله وسلامه عليهما "وما أبرىء نفسي إن النفس لأمارة بالسوء إلا ما رحم ربي".


Quant à la recherche du savoir, son écueil est la compagnie de personnes immatures du point de vue de l’âge, de la raison ou de la religion, au nombre de ceux qui ne se réfèrent à aucun principe ou règle [traditionnels].

Les écueils liés à la compagnie [des Maîtres et des frères] sont l’illusion et l’indiscrétion.

L’écueil lié à l’abandon des permissions légales et des interprétations ésotériques est l'apitoiement sur soi-même.

L’écueil lié au fait d’organiser son temps par la pratique des oraisons (awrâd) est le fait d'attendre longtemps pour les mettre en pratique.

Le commentaire indique ici que cette longue attente engendre une"perte de temps" (mudayyi'un lil-awqâti-hi) et rappelle cette parole connue : "le temps est une épée, si tu ne le coupe par la pratique [des oraisons] il te coupera de la pratique".


L’écueil lié au fait d’accuser son âme est l’inclinaison envers ses états vertueux et sa rectitude alors qu’Allah a dit : « Et quelle que soit la compensation qu'elle offrirait, elle ne sera pas acceptée d'elle. » (Coran 6.70). Par ailleurs, le noble fils du noble, Joseph, fils de Jacob - que les prières d’Allah et la Paix soit sur eux - a dit dans le Coran : « Je ne m'innocente cependant pas, car l'âme est incitatrice au mal, à moins que mon Seigneur, par miséricorde, [ne la préserve du péché]. » (Coran 12.53)


Suite de la traduction anglaise révisée sur le texte arabe corrigé selon le commentaire d'Al-Kharrûbî et la version vocalisée
Paragraphe 4


وأصول ما تداوى به علل النفس خمسة أشياء :-
1. تخفيف المعدة من الطعام .
2. اللجأ إلى الله مما يعرض عند عروضه و الفرار من مواقع ما يخشى وقوع الأمر المتوقع فيه.
4. دوام الاستغفار مع الصلاة على رسول الله صلى الله عليه وسلم بخلوة واجتماع.
5. صحبة من يدل على الله أو على أمر الله وهو معدوم .



Les fondements de ce par quoi on guérit les maladies de l’âme sont au nombre de cinq :

1. Alléger l’estomac [en réduisant] la nourriture

Résumé du commentaire :

Ce fondement est le fondement de tous les autres, car la réduction de la nourriture engendre une diminution des puissances de l’âme qui est ainsi moins sujette à suivre ses passions. Le commentateur rappelle que lorsqu’Allah créa l’âme, il lui « Qui suis-je » et elle répondit : « et moi qui suis-je ? » puis il la châtia au moyen du feu pendant 1000 ans ; il la ressuscita et lui dit : « Qui suis-je » et elle répondit de nouveau : « et moi qui suis-je ? » puis il la châtia au moyen de la neige pendant 1000 ans ; il la ressuscita et lui dit : « Qui suis-je » et elle répondit de nouveau : « et moi qui suis-je ? » puis il la châtia par la faim pendant 1000 ans ; il la ressuscita et lui dit : « Qui suis-je » et elle répondit : « Il n’y a de dieu que Toi » !


2. Prendre refuge en Allah contre ce qui survient [de négatif] (‘urûdh), lorsque cela se présente,

3. Etre vigilant en évitant les endroits où l’on craint que cela se produise.

Résumé du commentaire (les points 2 et 3 y sont considérés d'un seul tenant) :

"Ce qui survient" se rapporte aux maladies de l’âme, contre lesquelles on prend refuge lorsqu’elles se manifestent, et par « endroits » toutes les situations qui peuvent contribuer à favoriser ces maladies


4. Continuellement demander pardon à Allah en lui associant la prière sur le Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue, dans l’isolement et en public (bi-khalwatin aw ijtimâ’in).

Résumé du commentaire :

La demande de pardon (istighfâr) porte au regret et constitue une purification quant à la prière sur le Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - elle porte à la rectitude (istiqâmah) de l’âme


5 .Tenir compagnie à celui qui guide vers Allah ou vers [l’application de] l’ordre d’Allah mais celui-là n’existe plus (huwâ ma’dum).

Résumé du commentaire :

Cette compagnie est comme le thériaque suprême (tiryâq al-akbar) qui ne laisse subsister aucune maladie, quant à celui qui ne trouve pas (in lam yajid) un tel guide, [il lui reste] les propos qu’on rapporte au sujet des Maîtres et la considération (nadhar) de leur actes et leurs états.



Note de la traduction :


Sur ce dernier point, je me rappelle avoir lu, chez l’Imâm al-Ghazâlî je crois, une remarque équivalente qui disait en substance que la lecture des biographies des saints pouvait constituer une aide dans la voie pour ceux qui n’avait pas pu profiter de leur compagnie.

En guise d’illustration des deux dernières sentences, je reproduis les conseils suivants du Cheikh al-Hadramî :
قال شيخنا أبو العباس الحضرمي رضي الله عنه: (عليك بدوام الذكر وكثرة الصلاة على رسول الله صلى الله عليه وسلم فهي سلم ومعراج وسلوك إلى الله تعالي إذا لم يلق الطالب شيخا مرشدا).


« Sois constant dans le dhikr et dans la multiplication de la prière sur l’Envoyé d’Allah ﷺ car c’est une échelle (sullam), une ascension (mi’râj) et une progression initiatique effective (sulûk) vers Allah, lorsque celui qui cherche (tâlib) ne trouve pas (idhâ lam yalîqu) de Cheikh murchîd"

[Qawa'id 114 de l'Imam Zarrûq]
(Trad. originale L.D.L..H)


« On rapporte, entre autres, du Cheikh Ibn ‘Abbâs el-Hadramî [le conseil suivant]. Le murîd, lorsqu’il ne trouve pas (idhâ lam yajid) de cheikh murchid qui le guide dans la Voie, doit être constant dans ces paroles, car elle le font parvenir aux pieds (? sâq) du Trône :
أَسْتَغْفِرُالله العَظِيم الذي لا إلهَ إِلَّا هُوَ الحَّيُ القَيّوم و أَتوبُ إِلَيْهِ

Je demande pardon à Allah l’Immense dont il n’est de divinité si ce n’est Lui, le Vivant, le Subsistant par Lui-même et je me repends vers Lui.
اللّهُمَّ صَلِّ على سَيِّدِنا مُحِمَّدٍ عَبْدِكَ و نَبِيِّكَ و رَسولِكَ النَّبِيِّ الأُمِيِّ و عَلى آلِهِ و صَحْبِهِ و سَلِّم

Allahumma, prie sur notre seigneur Mohammed, Ton serviteur et Ton Envoyé, le Prophète illettré, ainsi que sur sa Famille et ses Compagnons, puis salue [le].
اللّهُمَّ بِحُرْمَتِهِ عِنْدَكَ امْلَِأ قُلوبَنَا مِنْ مَحَبَّتِكَ و مَحَبَّتِهِ و حَقِقْنا بِكَمال الإِتْباعِ لِسُنَّتِهِ واحْشُرْنا في زُمْرَتِهِ آمين

Allahumma, par la sacralité qu’il a auprès de Toi, emplis nos coeurs (amli’ qulûba-nâ) de Ton amour et de son amour, et réalise-nous par la perfection à suivre sa Sunnah puis réunis-nous dans son groupe. Âmîn ! »

Trad. M.A.S.
وصَلَى ﭐللهُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلَّمْ
والسلام عليكم و رحمة الله و بركاته

مصطفى منصور
maurice_le_baot
 
Messages: 238
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 11:16 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar maurice_le_baot » Mer Avr 23, 2014 9:28 am

maurice_le_baot a écrit:
بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلِّمْ
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته


Suite de la traduction anglaise révisée sur le texte arabe corrigé selon le commentaire d'Al-Kharrûbî et la version vocalisée :

[Fin du 3ème paragraphe]




فطلب العلم آفته صحبه الأحداث سنا أو عقلا أو دينا ممن لا يرجع لأصل ولا قاعدة،
وآفة الصحبة الاغترار والفضول،
وآفة ترك الرخص والتأويلات الشفقة على النفس،
وآفة ضبط الأوقات اتساع النظر في العمل بالفضائل،
وآفة اتهام النفس الأنس بحسن أحوالها واستقامتها، وقد قال الله تعالى " وان تعدل كل عدل لا يؤخذ منها " وقال الكريم ابن الكريم يوسف ابن يعقوب صلوات الله وسلامه عليهما "وما أبرىء نفسي إن النفس لأمارة بالسوء إلا ما رحم ربي".


Quant à la recherche du savoir, son écueil est la compagnie de personnes immatures du point de vue de l’âge, de la raison ou de la religion, au nombre de ceux qui ne se réfèrent à aucun principe ou règle [traditionnels].

Les écueils liés à la compagnie [des Maîtres et des frères] sont l’illusion et l’indiscrétion.

L’écueil lié à l’abandon des permissions légales et des interprétations ésotériques est l'apitoiement sur soi-même.

L’écueil lié au fait d’organiser son temps par la pratique des oraisons (awrâd) est le fait d'attendre longtemps pour les mettre en pratique.

Le commentaire indique ici que cette longue attente engendre une"perte de temps" (mudayyi'un lil-awqâti-hi) et rappelle cette parole connue : "le temps est une épée, si tu ne le coupe par la pratique [des oraisons] il te coupera de la pratique".


L’écueil lié au fait d’accuser son âme est l’inclinaison envers ses états vertueux et sa rectitude alors qu’Allah a dit : « Et quelle que soit la compensation qu'elle offrirait, elle ne sera pas acceptée d'elle. » (Coran 6.70). Par ailleurs, le noble fils du noble, Joseph, fils de Jacob - que les prières d’Allah et la Paix soit sur eux - a dit dans le Coran : « Je ne m'innocente cependant pas, car l'âme est incitatrice au mal, à moins que mon Seigneur, par miséricorde, [ne la préserve du péché]. » (Coran 12.53)

Paragraphe 4


وأصول ما تداوى به علل النفس خمسة أشياء :-
1. تخفيف المعدة من الطعام .
2. اللجأ إلى الله مما يعرض عند عروضه و الفرار من مواقع ما يخشى وقوع الأمر المتوقع فيه.
4. دوام الاستغفار مع الصلاة على رسول الله صلى الله عليه وسلم بخلوة واجتماع.
5. صحبة من يدل على الله أو على أمر الله وهو معدوم .



Les fondements de ce par quoi on guérit les maladies de l’âme sont au nombre de cinq :

1. Alléger l’estomac [en réduisant] la nourriture

Résumé du commentaire :

Ce fondement est le fondement de tous les autres, car la réduction de la nourriture engendre une diminution des puissances de l’âme qui est ainsi moins sujette à suivre ses passions. Le commentateur rappelle que lorsqu’Allah créa l’âme, il lui « Qui suis-je » et elle répondit : « et moi qui suis-je ? » puis il la châtia au moyen du feu pendant 1000 ans ; il la ressuscita et lui dit : « Qui suis-je » et elle répondit de nouveau : « et moi qui suis-je ? » puis il la châtia au moyen de la neige pendant 1000 ans ; il la ressuscita et lui dit : « Qui suis-je » et elle répondit de nouveau : « et moi qui suis-je ? » puis il la châtia par la faim pendant 1000 ans ; il la ressuscita et lui dit : « Qui suis-je » et elle répondit : « Il n’y a de dieu que Toi » !


2. Prendre refuge en Allah contre ce qui survient [de négatif] (‘urûdh), lorsque cela se présente,

3. Etre vigilant en évitant les endroits où l’on craint que cela se produise.

Résumé du commentaire (les points 2 et 3 y sont considérés d'un seul tenant) :

"Ce qui survient" se rapporte aux maladies de l’âme, contre lesquelles on prend refuge lorsqu’elles se manifestent, et par « endroits » toutes les situations qui peuvent contribuer à favoriser ces maladies


4. Continuellement demander pardon à Allah en lui associant la prière sur le Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue, dans l’isolement et en public (bi-khalwatin aw ijtimâ’in).

Résumé du commentaire :

La demande de pardon (istighfâr) porte au regret et constitue une purification quant à la prière sur le Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - elle porte à la rectitude (istiqâmah) de l’âme


5 .Tenir compagnie à celui qui guide vers Allah ou vers [l’application de] l’ordre d’Allah mais celui-là n’existe plus (huwâ ma’dum).

Résumé du commentaire :

Cette compagnie est comme le thériaque suprême (tiryâq al-akbar) qui ne laisse subsister aucune maladie, quant à celui qui ne trouve pas (in lam yajid) un tel guide, [il lui reste] les propos qu’on rapporte au sujet des Maîtres et la considération (nadhar) de leur actes et leurs états.



Note de la traduction :


Sur ce dernier point, je me rappelle avoir lu, chez l’Imâm al-Ghazâlî je crois, une remarque équivalente qui disait en substance que la lecture des biographies des saints pouvait constituer une aide dans la voie pour ceux qui n’avait pas pu profiter de leur compagnie.

En guise d’illustration des deux dernières sentences, je reproduis les conseils suivants du Cheikh al-Hadramî :
قال شيخنا أبو العباس الحضرمي رضي الله عنه: (عليك بدوام الذكر وكثرة الصلاة على رسول الله صلى الله عليه وسلم فهي سلم ومعراج وسلوك إلى الله تعالي إذا لم يلق الطالب شيخا مرشدا).


« Sois constant dans le dhikr et dans la multiplication de la prière sur l’Envoyé d’Allah ﷺ car c’est une échelle (sullam), une ascension (mi’râj) et une progression initiatique effective (sulûk) vers Allah, lorsque celui qui cherche (tâlib) ne trouve pas (idhâ lam yalîqu) de Cheikh murchîd"

[Qawa'id 114 de l'Imam Zarrûq]
(Trad. originale L.D.L..H)


« On rapporte, entre autres, du Cheikh Ibn ‘Abbâs el-Hadramî [le conseil suivant]. Le murîd, lorsqu’il ne trouve pas (idhâ lam yajid) de cheikh murchid qui le guide dans la Voie, doit être constant dans ces paroles, car elle le font parvenir aux pieds (? sâq) du Trône :
أَسْتَغْفِرُالله العَظِيم الذي لا إلهَ إِلَّا هُوَ الحَّيُ القَيّوم و أَتوبُ إِلَيْهِ

Je demande pardon à Allah l’Immense dont il n’est de divinité si ce n’est Lui, le Vivant, le Subsistant par Lui-même et je me repends vers Lui.
اللّهُمَّ صَلِّ على سَيِّدِنا مُحِمَّدٍ عَبْدِكَ و نَبِيِّكَ و رَسولِكَ النَّبِيِّ الأُمِيِّ و عَلى آلِهِ و صَحْبِهِ و سَلِّم

Allahumma, prie sur notre seigneur Mohammed, Ton serviteur et Ton Envoyé, le Prophète illettré, ainsi que sur sa Famille et ses Compagnons, puis salue [le].
اللّهُمَّ بِحُرْمَتِهِ عِنْدَكَ امْلَِأ قُلوبَنَا مِنْ مَحَبَّتِكَ و مَحَبَّتِهِ و حَقِقْنا بِكَمال الإِتْباعِ لِسُنَّتِهِ واحْشُرْنا في زُمْرَتِهِ آمين

Allahumma, par la sacralité qu’il a auprès de Toi, emplis nos coeurs (amli’ qulûba-nâ) de Ton amour et de son amour, et réalise-nous par la perfection à suivre sa Sunnah puis réunis-nous dans son groupe. Âmîn ! »

Trad. M.A.S.


5ème paragraphe pour révision :


قال الشيخ سيدي أبو الحسن الشاذلي رضي الله عنه : أوصاني حبيبي ؛ فقال : لا تنقل قدميك إلا حيث ترجو ثواب الله ، ولا تجلس إلا حيث تأمن غالبا من معصية الله ، ولا تصحب إلا من تستعين به على طاعة الله ، ولا تصطفي لنفسك إلا من تزداد به يقينا وقليل ما هم " (5) ، وقال أيضا رضي الله عنه : " من دلك على الدنيا فقد غشك ، ومن دلك على العمل فقد أتعبك ، ومن دلك على الله فقد نصحك " ، وقال أيضا رضي الله عنه : " اجعل التقوى وطنك ثم لا يضرك فرح النفس ( ما لم ترض بالعيب أو تصر على الذنب أو تسقط منك الخشية بالغيب ) " .

قلت: وهذه الثلاثة هي أصل العلل والآفات


Abu Hassan ash-Shadhili, que Dieu l’agrée, a dit : « mon bien-aimé m'a conseillé de ne pas mettre mes pieds n'importe où sauf là où j’espère la récompense d'Allah, de ne pas m'asseoir n'importe où sauf là où je suis à l'abri de la désobéissance à Allah, de ne pas accompagner quiconque, sauf quelqu'un en qui je peux trouver un soutien dans l'obéissance à Allah, et de ne pas choisir n'importe qui [comme maître spirituel] autres que ceux qui augmente ma certitude, et combien ils sont rares à trouver! ».Il a dit aussi : « Celui qui vous dirige vers ce monde vous a trompés, et celui qui vous dirige vers les actes vous a épuisé, mais celui qui vous dirige vers Allah vous a vraiment conseillé». Je dis que de contenter son âme, de persister dans les actes de désobéissance, et d’abandonner la conscience d’Allah sont les fondements de toutes maladies, épreuves et pièges.
وصَلَى ﭐللهُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلَّمْ
والسلام عليكم و رحمة الله و بركاته

مصطفى منصور
maurice_le_baot
 
Messages: 238
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 11:16 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar Mohammed Abdessalam » Jeu Mai 01, 2014 12:00 pm

5ème paragraphe pour révision :


قال الشيخ سيدي أبو الحسن الشاذلي رضي الله عنه : أوصاني حبيبي ؛ فقال : لا تنقل قدميك إلا حيث ترجو ثواب الله ، ولا تجلس إلا حيث تأمن غالبا من معصية الله ، ولا تصحب إلا من تستعين به على طاعة الله ، ولا تصطفي لنفسك إلا من تزداد به يقينا وقليل ما هم " (5)

، وقال أيضا رضي الله عنه : " من دلك على الدنيا فقد غشك ، ومن دلك على العمل فقد أتعبك ، ومن دلك على الله فقد نصحك " ،

وقال أيضا رضي الله عنه : " اجعل التقوى وطنك ثم لا يضرك فرح النفس ( ما لم ترض بالعيب أو تصر على الذنب أو تسقط منك الخشية بالغيب ) " .

قلت: وهذه الثلاثة هي أصل العلل والآفات

Merci pour votre travail, sidi Mostafâ

Je propose quelques modifications, en choisissant notamment de suivre le style direct du texte

Abû-l-Hassan ash-Shadhili, que Dieu l’agrée, a dit : « mon bien-aimé m'a conseillé, en disant :" Ne mets pas tes pieds n'importe où sauf là où tu espères la récompense d'Allah. Ne t'assieds pas n'importe où sauf là où tu es à l'abri de la désobéissance à Allah. Ne prends pas compagnie [de quiconque], sauf de quelqu'un en qui tu peux trouver un soutien dans l'obéissance à Allah. Ne choisis pour toi-même [comme maître spirituel] que celui qui augmente ta certitude ; et comme il est rare à trouver ! »

Il a dit aussi -qu'Allah soit Satisfait de lui : « Celui qui te dirige vers ce monde t'a trompé et celui qui te dirige vers les actes t'a épuisé, mais celui qui te dirige vers Allah t'a vraiment conseillé.»

وقال أيضا رضي الله عنه : " اجعل التقوى وطنك ثم لا يضرك فرح النفس
( ما لم ترض بالعيب أو تصر على الذنب أو تسقط منك الخشية بالغيب
قلت: وهذه الثلاثة هي أصل العلل والآفات ) " .
Il a dit aussi -qu'Allah soit Satisfait de lui : "Fais de la crainte-pieuse ta patrie de telle sorte que la joie de ton âme ne te nuise pas ...

[...?? de contenter son âme, de persister dans les actes de désobéissance, et d’abandonner la conscience d’Allah ...??]

Je dis que ce sont les trois les fondements de toutes maladies et épreuves (et pièges ?).

A suivre, in châ Allah ...
"Par le Temps ! * Le genre humain est, certes, en perdition * Sauf ceux qui croient, accomplissent les bonnes œuvres, se recommandent la vérité et se recommandent la patience."
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
Mohammed Abdessalam
 
Messages: 491
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 10:23 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar maurice_le_baot » Mer Mai 14, 2014 2:28 pm

بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلِّمْ
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته


Sidi Mohammed Abd es-Salâm,

Merci à vous pour votre aide.

J'ai tenu compte de votre proposition pour la mise à jour du travail qui aura désormais lieu directement sur le site pour plus de facilité.

Toute proposition d'amélioration sur la traduction éditée sur le site est évidemment toujours la bienvenue.

Voici le prochain paragraphe à vérifier:
فابلتوا بخمسة:-
1. إيثار البدعة على السنة.
2. إتباع أهل الباطل دون الحق.
3. العمل بالهوى في كل أمر أو اجل الأمور.
4. طلب الترهات دون الحقائق.
5. ظهور الدعاوي دون صدق.


Cela a donné lieu à cinq autres maladies:

 La préférence des innovations, en opposition à la pratique prophétique sûre (Sunna)
 Le suivi des gens contestataire et prétentieux opposés à la vérité
 L’agissement dans toutes leurs affaires même les plus spirituelles par caprice
 La préférence aux fantasmes qu’à la réalité
 La manifestation de revendications sans sincérité.

وصَلَى ﭐللهُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلَّمْ
والسلام عليكم و رحمة الله و بركاته

مصطفى منصور
maurice_le_baot
 
Messages: 238
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 11:16 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar Mohammed Abdessalam » Jeu Mai 15, 2014 12:15 pm

wa alaykum essalâm wa rahmatu-Llah

Merci pour votre travail et votre suivi

Je propose de rendre par des infinitifs :

فابلتوا بخمسة:-
1. إيثار البدعة على السنة.
2. إتباع أهل الباطل دون الحق.
3. العمل بالهوى في كل أمر أو اجل الأمور.
4. طلب الترهات دون الحقائق.
5. ظهور الدعاوي دون صدق.


Préférer des innovations à la pratique prophétique sûre (Sunna)
Suivre des gens contestataires et prétentieux, opposés à la vérité
Agir dans toutes leurs affaires, même les plus spirituelles, par caprice
Préférer les fantasmes à la réalité
Manifester des revendications sans sincérité (avoir des prétentions [spirituelles] dénuées de sincérité)
"Par le Temps ! * Le genre humain est, certes, en perdition * Sauf ceux qui croient, accomplissent les bonnes œuvres, se recommandent la vérité et se recommandent la patience."
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
Mohammed Abdessalam
 
Messages: 491
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 10:23 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar maurice_le_baot » Sam Mai 17, 2014 2:57 pm

Mohammed Abdessalam a écrit:wa alaykum essalâm wa rahmatu-Llah

Merci pour votre travail et votre suivi

Je propose de rendre par des infinitifs :

فابلتوا بخمسة:-
1. إيثار البدعة على السنة.
2. إتباع أهل الباطل دون الحق.
3. العمل بالهوى في كل أمر أو اجل الأمور.
4. طلب الترهات دون الحقائق.
5. ظهور الدعاوي دون صدق.


Préférer des innovations à la pratique prophétique sûre (Sunna)
Suivre des gens contestataires et prétentieux, opposés à la vérité
Agir dans toutes leurs affaires, même les plus spirituelles, par caprice
Préférer les fantasmes à la réalité
Manifester des revendications sans sincérité (avoir des prétentions [spirituelles] dénuées de sincérité)


Assalamu alaykum wa rahmatu-Llah Sidi Mohammed,

Merci de votre participation régulière. Cela me semble tout à fait bien ; je vais l'intégrer sur le site in châ Allah !

Nouveau paragraphe à vérifier :

فظهروا بذلك بخمسة أشياء هي:-
1. الوسوسة في العبادات.
2. الاسترسال مع العادات.
3. السماع والاجتماع في عموم الأوقات.
4. استمالة الوجه بحسب الامكان.
5. صحبة أبناء الدنيا حتى النساء والصبيان.
واغتروا بوقائع القوم في ذلك وذكروا أحوالهم، ولو تحققوا لعلموا أن الأسباب رخصة الضعفاء، والمقام بها بقدر الحاجة من غير زيادة، فلا يسترسل معها إلا بعيدٌ من الله، وان السماع رخصة المغلوب أو راحة الكامل وهي انحطاط في بساط الحق إذا كان بشرطه من أهله في محله وأدبه، وان الوسوسة بدعة أصلها جهل السنة أو خبل في العقل، وان التوجه لإقبال الخلق إدبار عن الحق، لاسيما قاريء مداهن أو جبار غافل أو صوفي جاهل، وان صحبة الأحداث ظلمة وعارفي الدنيا والدين، وقبول ارفاقهم أعظم وأعظم، وقد قال الشيخ أبو مدين رضي الله عنه: الحدث من لم يوافقك على طريقتك وان كان ابن تسعين سنة، قلت: وهو الذي لا يثبث على حال ويقبل كلما يلقى إليه فيولع به، وأكثر ما تجد هذا في أبناء الطوائف وطلبة المجالس فاحذرهم بغاية جهدك.



A partir de ces cinq dernières, cinq autres ont émané:

 Les pensées obsessionnelles dans les actes de dévotion
 Le laxisme en matière de pratique habituelle
 Les rassemblements d’invocations faites de manière superficielle et des chants sans inspiration
 L’Inclinaison vers les gens de rang et d’autorité
 Tenir compagnie avec ceux qui sont immergés dans les questions temporelles, voir même, la mixité ou avec de puérils compagnons, cela en se basant sur de farfelues justifications extrapolées des déclarations des aspirants véridiques. Ils iront même jusqu'à parler des états et des stations de ces gens comme une justification. D'un autre côté, s'ils avaient eu de véritable inspiration, Ils auraient compris que chercher la provision est une dispense pour ceux qui manquent de certitude, et cela inclut seulement la nécessité de la vie sans dépasser le nécessaire. Quiconque est laxiste dans ce domaine est éloigné d'Allah.

 Pour les rassemblements de dévotion, ils sont autorisés pour les personnes accablés par leurs états ou comme répit pour les personnes d'excellents caractères. En effet, cette pratique s'apparente à s’installer sur le tapis de la vérité si elle est faite conformément à ses conditions requises avec les personnes et l’endroit approprié, sans oublier l'accomplissement de ses courtoisies et ses protocoles requis.
 Les pensées obsessionnelles découlent de l'innovation, la base de cela est dans l'ignorance de la pratique prophétique ou dans quelques afflictions psychologiques.
 Toute orientation vers la création est par nature l'absence d’orientation vers la Vérité. Cela est particulièrement vrai d'un chantre obséquieux, d’un tyran insouciant, ou d'un soufi ignorant.
 Etre en compagnie de personnes immatures est nuisible, aussi bien pour cette vie que celle de l’au-delà, et accepté cette compagnie l’est bien pire encore. Le cheikh Abu Madyan a dit : «la personne immature» désigne toute personne qui n’est pas en conformité avec la voie spirituelle, même si elle est une personne qui a atteint l'âge de quatre vingt dix ans. » . Je dis que les personnes immatures sont celles qui ne sont pas fermement enracinée dans des principes, ils acceptent les choses comme argent comptant et sont passionnés par cela. La grande majorité de ces personnes sont celles qui sont prétentieuses dans leurs associations avec un groupe spirituel et préfèrent les conversations aux réels efforts spirituels. Evitez les au maximum de vos capacités.

وصَلَى ﭐللهُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلَّمْ
والسلام عليكم و رحمة الله و بركاته

مصطفى منصور
maurice_le_baot
 
Messages: 238
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 11:16 pm
Localisation: Région parisienne

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar Badreddin » Sam Mai 17, 2014 11:42 pm

Mohammed Abdessalam a écrit:wa alaykum essalâm wa rahmatu-Llah

Merci pour votre travail et votre suivi

Je propose de rendre par des infinitifs :

فابلتوا بخمسة:-
1. إيثار البدعة على السنة.
2. إتباع أهل الباطل دون الحق.
3. العمل بالهوى في كل أمر أو اجل الأمور.
4. طلب الترهات دون الحقائق.
5. ظهور الدعاوي دون صدق.


Préférer des innovations à la pratique prophétique sûre (Sunna)
Suivre des gens contestataires et prétentieux, opposés à la vérité
Agir dans toutes leurs affaires, même les plus spirituelles, par caprice
Préférer les fantasmes à la réalité
Manifester des revendications sans sincérité (avoir des prétentions [spirituelles] dénuées de sincérité)

As salam 'alaykoum

Sur le texte arabe, dans la version .pdf téléchargée, il me semble lire, pour la deuxième phrase : "wattiba'u ahli-l-bâtil douna ahli-l-haqq, ce qui pourrait donc se rendre par quelque chose comme "Suivre les gens frivoles plutôt que ceux tournés vers le Vrai" par exemple si l'on souhaite rester au plus près du texte.
Dans la troisième phrase du texte arabe on lit également : "Wal-'amalu bi-l-hawâ fî koulli amrin qalla aw jalla". L'expression qalla aw jalla se rendant d'ordinaire par "peu ou prou" ou "plus ou moins". Ainsi le sens pourrait être "Agir par caprice (ou par fantaisie) dans la plupart de leurs affaires" ou "Agir par caprice dans presque toutes leurs affaires".
L'expression "wa talabu at-turrahât douna al-haqâiq" semble à mon sens signifier exactement "Rechercher les futilités plutôt que les vérités (spirituelles)".
Enfin la dernière phrase pourrait aussi s'interpréter comme "Prononcer des assertions dénuées de sincérité". Dans l'idée de daâwâ on perçoit aussi l'idée de querelle ou procès on pourrait donc presque comprendre "Prononcer des accusations sans fondement"
Bien sûr il ne s'agit que de simples suggestions d'interprétations sans prétention aucune, espérant simplement que cela puisse apporter quelques éléments complémentaires.
A bientôt incha Allâh.
Wa salla-Llahu 'ala sayyidinâ Mohammad wa 'ala alihi wa sahbihi wa sallam
Badreddin
 
Messages: 2
Inscrit le: Mer Avr 23, 2014 11:25 am

Re: TRADUIRE UN PARAGRAPHE DE L'ARABE EN FRANCAIS

Messagepar maurice_le_baot » Jeu Juin 12, 2014 3:34 pm

Bismi-Llah wa al-hamduli-Llah

Wa alaykum es-Salam wa rahmatu-Llah wa barakatu-Hu Sidi Badreddin,

Merci pour votre collaboration.

Badreddin a écrit: Sur le texte arabe, dans la version .pdf téléchargée


Après vérification, il nous est finalement apparu plus sûr de nous en tenir à la version du matn produite par le Cheikh Al-Kharûbî dans son commentaire, faute de pouvoir en fournir une édition informatique du texte j'ai indexé sur le site une copie de l'édition la plus fiable à notre disposition, l'autre version reste disponible pour d'éventuelles comparaisons.



Pour en revenir à votre proposition faisant suite à celle de Sidi Mohammed Abd es-Salâm, le passage en question (sauf erreur?) n'apparaît pas dans la version retenue. Je propose tout de même de retenir la leçon suivante qu'on pourra toujours indiquer en note in châ Allah ! :

Préférer des innovations à la pratique prophétique sûre (Sunna)
Suivre des gens frivoles, opposés à la vérité
Agir par caprice en toute ou partie de leurs affaires
Rechercher les futilités plutôt que les vérités (spirituelles)
Manifester des revendications sans sincérité (avoir des prétentions [spirituelles] dénuées de sincérité)


Je vous informe que nous avons par ailleurs pu avancer la traduction du texte de telle manière qu'il ne reste à traduire que les passages allant de "fa-btalû bi khamsati- achyah : al-waswasah fi-l-ibâdât" jusqu'à "bi ghayâti jahduka".

A réviser :

 Les pensées obsessionnelles dans les actes de dévotion
 Le laxisme en matière de pratique habituelle
 Les rassemblements d’invocations faites de manière superficielle et des chants sans inspiration
 L’Inclinaison vers les gens de rang et d’autorité
 Tenir compagnie avec ceux qui sont immergés dans les questions temporelles, voir même, la mixité ou avec de puérils compagnons, cela en se basant sur de farfelues justifications extrapolées des déclarations des aspirants véridiques. Ils iront même jusqu'à parler des états et des stations de ces gens comme une justification. D'un autre côté, s'ils avaient eu de véritable inspiration, Ils auraient compris que chercher la provision est une dispense pour ceux qui manquent de certitude, et cela inclut seulement la nécessité de la vie sans dépasser le nécessaire. Quiconque est laxiste dans ce domaine est éloigné d'Allah.

 Pour les rassemblements de dévotion, ils sont autorisés pour les personnes accablés par leurs états ou comme répit pour les personnes d'excellents caractères. En effet, cette pratique s'apparente à s’installer sur le tapis de la vérité si elle est faite conformément à ses conditions requises avec les personnes et l’endroit approprié, sans oublier l'accomplissement de ses courtoisies et ses protocoles requis.
 Les pensées obsessionnelles découlent de l'innovation, la base de cela est dans l'ignorance de la pratique prophétique ou dans quelques afflictions psychologiques.
 Toute orientation vers la création est par nature l'absence d’orientation vers la Vérité. Cela est particulièrement vrai d'un chantre obséquieux, d’un tyran insouciant, ou d'un soufi ignorant.
 Etre en compagnie de personnes immatures est nuisible, aussi bien pour cette vie que celle de l’au-delà, et accepté cette compagnie l’est bien pire encore. Le cheikh Abu Madyan a dit : «la personne immature» désigne toute personne qui n’est pas en conformité avec la voie spirituelle, même si elle est une personne qui a atteint l'âge de quatre vingt dix ans. » . Je dis que les personnes immatures sont celles qui ne sont pas fermement enracinée dans des principes, ils acceptent les choses comme argent comptant et sont passionnés par cela. La grande majorité de ces personnes sont celles qui sont prétentieuses dans leurs associations avec un groupe spirituel et préfèrent les conversations aux réels efforts spirituels. Evitez les au maximum de vos capacités.


Ainsi que "wa yasta'în 'alâ dhâlika" jusqu'à la fin du texte :

A réviser :

L’aspirant ne devrait pas prendre comme maître éducateur, un qui fait défaut dans l’une de ces cinq conditions, il devra compter sur lui que dans les conditions que l'enseignant remplit.

Ainsi se termine les cinq fondements par la louange, l'aide, et la réussite parfaite d'Allah.

Il est nécessaire de lire cela une à deux fois tous les jours, et si cela n'est pas possible, au moins une fois par semaine jusqu'à ce que ses significations soient imprimées sur l'âme et se manifeste dans son comportement.
En effet, il contient ce qui permet de se dispenser de nombreux livres et de beaucoup de conseils, et il est dit : « Sûrement, ils se sont vu refuser l’arrivée par leur négligence des fondements »

Quiconque réfléchit profondément sur ce que nous avons dit témoignera de sa vérité, et il continuera d'avoir recours à ce système, l'utilisant comme un rappel pour lui. Le succès appartient à Allah.
وصَلَى ﭐللهُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلَّمْ
والسلام عليكم و رحمة الله و بركاته

مصطفى منصور
maurice_le_baot
 
Messages: 238
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 11:16 pm
Localisation: Région parisienne


Retour vers Atelier de traduction

cron