DEMANDER UN IDHN A SON CHEIKH POUR DEBUTER UN WIRD

DEMANDER UN IDHN A SON CHEIKH POUR DEBUTER UN WIRD

Messagepar Mohammed Abdessalam » Mar Jan 25, 2011 5:58 am

بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلِّمْ

السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

Questions posées par Maymouna dans un autre sujet, déplacées ici par Mohammed Abdessalam

    " Concernant la pratique de la prière sur le Prophète, dans l'intention d'obtenir la vision du Prophète, est-il fait mention dans les écrits des différents Maîtres de la Voie, de la nécessité pour le mûrid de faire part, à son Sheikh, de sa volonté de pratiquer une telle prière avec cette intention et d'autre part, d'un nombre précis ou recommandé quant à sa récitation? Car, dans les différents extraits cités précédemment, il s'agit, me semble-t-il, de l'aspect ésotérique de la pratique de la prière sur le Prophète, dans le sens où elle est mise en oeuvre par des Shouyoukh, qui peuvent la préconiser ensuite à leurs mûridîn (comme c'est le cas dans l'exemple que donne le Sheykh Cha'râni dans les Lawâqîh à propos de la communauté au Yémen.)

    Par conséquent, et du point de vue du murîd qui débute dans la Voie, ne doit-il pas consulter son Sheykh avant de commencer un nouveau wird ? Car bien qu'en théorie, il ne doit sûrement pas y avoir d'obstacle à vouloir se "réunir " avec le Prophète, la meilleure et la plus parfaite des créatures, je me dis, peut-être à tort, que le murîd, dans une perspective d'enseignement initiatique, peut vouloir une chose qui lui semble bonne pour lui, à un moment donné, et d'une certaine manière, alors qu'en vérité la chose voulue, ou bien le moment choisi ou encore le moyen utilisé ne lui conviendra pas à lui personnellement. D'où la nécessité d'en faire part à son Sheikh, non ?"

Lalla Maymouna

Veuillez tout d'abord accepter mes excuses pour n'avoir pas répondu assez vite à ce message : je crois qu'il s'est perdu tout simplement dans un "petit tas" de choses à faire ...
*

Vous abordez là une question importante qui est celle de savoir, en réalité, quelle est la liberté ou la latitude, pour un murid, de pratiquer un wird, quel qu'il soit.
La règle générale me semble être à ma connaissance que l'attitude du murîd est de s'en remettre à son Maître pour tout ce qui concerne son travail dans la Voie et, s'il est parfois difficile pour lui d'apprécier le domaine dont il s'agit, il apparaît, en l'occurrence, que le fait de débuter un wird quelconque fasse bien partie de cette catégorie.
Il est donc nécessaire que le murid s'en réfère à son Cheikh ou à la méthode de son Cheikh, ce qui revient finalement au même.
*

Ceci étant dit, et pour reprendre maintenant le cas particulier de la pratique de la prière sur le Prophète -qu'Allah prie sur lui et le salue- les attitudes semblent pouvoir être assez variées dans la pratique, suivant les turûq et les Maîtres.
En dehors de la méthode à laquelle vous faites référence qui consiste à ne pratiquer au début du sulûk que la prière sur le Prophète et selon une certaine formule, il existe (en guise d'exemples de la diversité des possibilités) celle de suivre une succession très précise de prières particulières sur le Prophète en fonction de l'état de la progression dans la Voie (Tarîqah Rifa'iyah par exemple -sujet à venir, in châ Allah-) comme aussi celle de pratiquer n'importe qu'elle prière traditionnellement rapportée, selon sa convenance et son affinité, comme c'est le cas dans la Tarîqah Chadhiliya Mohammediya de Cheikh Mohammed Zakî ed-Din Ibrâhîm.

(à suivre, in châ Allah)
"Par le Temps ! * Le genre humain est, certes, en perdition * Sauf ceux qui croient, accomplissent les bonnes œuvres, se recommandent la vérité et se recommandent la patience."
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
Mohammed Abdessalam
 
Messages: 491
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 10:23 pm
Localisation: Région parisienne

Re: DEMANDER UN IDHN A SON CHEIKH POUR DEBUTER UN WIRD

Messagepar Maymouna » Ven Mars 18, 2011 2:38 pm

بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلِّمْ

Wa aleykoum salam wa rahmatu-Llahi wa barakatu-Hu

Sidi Mohammed Abdessalam,
J'accepte bien évidemment vos excuses, et comme dit un proverbe maghrébin "Ce qui est bon/bien met du temps [à venir]"(d'après une traduction toute personnelle), alors je ne peux pas vous en tenir rigueur.
Je vous remercie par ailleurs pour votre réponse qui m'a bien éclairée tant concernant le début d'un wird quel qu'il soit, que celui, plus particulier, de la prière sur le Prophète -qu'Allah prie sur Lui et le salue-.

En vous remerciant encore infiniment d' avoir pris le temps de me répondre,
Cordialement,
Maymouna.
Maymouna
 
Messages: 6
Inscrit le: Mer Sep 22, 2010 10:36 am


Retour vers Après l'initiation

cron