HADITH DE JIBRIL

Versets coraniques, ahâdîth et paroles de Maîtres en rapport avec la Voie

HADITH DE JIBRIL

Messagepar Mohammed Abdessalam » Ven Mai 13, 2011 6:31 pm

بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلِّمْ
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته


Hadith dit "de Seyydunâ Jibrîl"
*

'Umar rapporte ce qui suit : " Un jour que nous étions assis auprès de l'Envoyé d'Allah, un homme se présenta. Il portait des vêtements d'un blanc éclatant ; il avait des cheveux très noirs. On ne pouvait remarquer sur lui aucune trace de voyage et personne d'entre nous ne le connaissait. S'étant assis auprès du Prophète et l'ayant salué, il appuya ses genoux sur les siens, posa ses mains sur ses cuisses, et dit : " Muhammad, parle-moi de l'Islâm."- " Il consiste, lui répondit-il, à témoigner qu'il n'y a de divinité qu'Allah et que Muhammad est l'Envoyé d'Allah, à s'acquitter de la prière et de l'aumône rituelles, du jeûne de Ramadan et du pélerinage à la Maison d'Allah, si l'on en a les moyens." - " Tu as répondu juste", lui dit-il. Notre étonnement fut grand de le voir ainsi poser un question à l'Envoyé et lui donner raison."

Extrait des Commentaires des 40 ahadith de L'Imâm Nawawî par lui-même.
"Par le Temps ! * Le genre humain est, certes, en perdition * Sauf ceux qui croient, accomplissent les bonnes œuvres, se recommandent la vérité et se recommandent la patience."
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
Mohammed Abdessalam
 
Messages: 493
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 10:23 pm
Localisation: Région parisienne

HADITH DE JIBRIL -2

Messagepar Mohammed Abdessalam » Dim Mai 22, 2011 11:34 am

بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلِّمْ
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته


Hadith dit "de Seyydunâ Jibrîl"

(suite)

Parle-moi, reprit-il, de la foi (imân)." -"Elle consiste à croire en Dieu, en Ses Anges et Ses Evoyés ainsi qu'au Dernier Jour et au décret de Sa toute-Puissance, tant pour le bien que pour le mal." -"Parfait, répondit-il, parle-moi du "bien-agir" (ihsân)."-"Il consiste à servir Dieu, comme si tu Le voyais ; en effet, même si tu ne Le vois pas, Lui te voit."-"Parle-moi de la Dernière Heure (sâ'a)."- "Celui qu'on interroge n'en sait pas plus à son sujet que celui qui pose la question." -"Parle-moi alors de ses signes avant-coureurs."- "Les voici, répondit-il : c'est la servante qui mettra au monde sa maîtresse; on verra des bergers, va-nu-pieds et sans ressources, rivaliser en hauteur dans les édifices qu'ils bâtiront."

Sur ce, il s'en alla. [Le Prophète] resta là un bon moment. Puis il dit : " 'Umar, sais-tu qui a posé la question ? "- "Dieu et Son Envoyé, répondis-je, le savent mieux que moi."- "Eh bien, dit-il, c'est Jibrîl qui est venu vous trouver pour vous apprendre votre religion."

Ce hadîth est rapporté par Muslim.
"Par le Temps ! * Le genre humain est, certes, en perdition * Sauf ceux qui croient, accomplissent les bonnes œuvres, se recommandent la vérité et se recommandent la patience."
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
Mohammed Abdessalam
 
Messages: 493
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 10:23 pm
Localisation: Région parisienne

HADITH DE JIBRIL -3

Messagepar Mohammed Abdessalam » Dim Mai 22, 2011 12:20 pm

بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلِّمْ
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته


Commentaire du Hadîth Jibrîl

*

Sur la parole de l’Envoyé : « Parle-moi de la foi … » le terme « foi » (Imân), du point de vue linguistique, signifie l’assentiment (tasdîq) d’une façon générale et, du point de vue légal, un certain type d’assentiment, celui que l’on donne à Dieu, à Ses anges, à Ses livres, à Ses envoyés, au Dernier Jour, au Décret [divin} tant pour le bien que pour le mal. Le terme islâm, lui, signifie l’accomplissement des devoirs fondamentaux ; il consiste à se livrer à l’accomplissement d’un devoir extérieur. Dieu lui-même, du reste, distingue imân et islâm, comme le fait le hadîth, quand Il dit : « Les bédouins disent : « Nous avons la foi. » Dites-leur : Vous ne croyez pas ! mais dites [plutôt] ; Nous nous sommes convertis à l’Islâm » *. C’est qu’en effet les hypocrites (munâfiqîn) s’acquittaient de la prière et du jeûne et faisaient l’aumône, sans y croire dans leurs cœurs. Quand ils prétendirent qu’ils avaient la foi, Dieu les convainquit de mensonge dans leur prétention à la foi, à cause de l’incrédulité de leurs cœurs. En revanche, Il reconnut leur sincérité quand ils prétendaient à l’Islâm, vu qu’ils s’adonnaient à ses pratiques ; Dieu dit, en effet : « Quand les hypocrites viennent à toi … jusqu’à : Allâh atteste en effet que les hypocrites sont des menteurs » **. Ils le sont, en effet, quand ils prétendent témoigner de la mission prophétique de Muhammad, alors qu’ils pensent le contraire ; ce qu’ils disent, en effet, n’est pas en accord avec ce qu’ils pensent ; or, cet accord des paroles et de la pensée est une condition nécessaire pour témoigner de la mission prophétique de Muhammad. Et, comme ils mentaient quand il s prétendaient une telle chose, Dieu a mis en évidence leur mensonge.

    * Coran, al-Hujurât, v. 14.
    ** Coran, al-Munafiqûn, V. 1.
"Par le Temps ! * Le genre humain est, certes, en perdition * Sauf ceux qui croient, accomplissent les bonnes œuvres, se recommandent la vérité et se recommandent la patience."
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
Mohammed Abdessalam
 
Messages: 493
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 10:23 pm
Localisation: Région parisienne

HADITH DE JIBRIL -4

Messagepar Mohammed Abdessalam » Dim Mai 22, 2011 12:27 pm

بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلِّمْ
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته


Commentaire du Hadîth Jibrîl

*

Et comme, par ailleurs, la foi est une condition nécessaire de l’authenticité (sihha) de l’Islâm, Dieu excepte les « musulmans » des « croyants » quand Il dit : « Nous avons fait sortie les croyants qui se trouvaient dans cette ville, nous n’y avons trouvé qu’une demeure de « soumis à Dieu » (muslimîn). »*. On a affaire ici à une stricte exception, car strict est le lien qui lie condition et conditionné. C’est aussi pour cela que Dieu appelle la prière imân, quand Il dit : « Dieu ne pouvait se faire perdre votre foi » ** et ailleurs : « Tu ne connaissais pas ce qu’était l’Ecriture et la foi » ***, c'est-à-dire la prière.

    * Coran, al-Dâriyât, v. 35/36.
    ** Coran, al-Baqara, v. 138/143.
    *** Coran, al-Shurâ, v. 52.
"Par le Temps ! * Le genre humain est, certes, en perdition * Sauf ceux qui croient, accomplissent les bonnes œuvres, se recommandent la vérité et se recommandent la patience."
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
Mohammed Abdessalam
 
Messages: 493
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 10:23 pm
Localisation: Région parisienne

HADITH DE JIBRIL - 5

Messagepar Mohammed Abdessalam » Jeu Juin 09, 2011 4:00 am

بـــسْم ﭐلله ﭐلرّحْمٰن ﭐلرّحــيــم
ﭐللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ وَ عَلَى آلِهِ و صحبه وَ سَلِّمْ
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته


Commentaire du Hadîth Jibrîl

*

Sur la parole de l’Envoyé : « croire au Décret divin, tant pour le bien que pour le mal … » [Le mot qadar] peut avoir un fatha ou un sukûn sur le dâl ; on peut avoir les deux. La doctrine des gens de la vérité (ahl al-haqq) est de croire fermement à l’existence du Décret divin *. On entend par là que Dieu, dans Sa Toute-Puissance, fixe le destin des choses de toute éternité et qu’Il sait qu’elles arriveront dans des temps et lieux connus de Lui seul ; de fait, elles arrivent conformément au destin qu’Il leur a fixé.

    * Sur ce terme de qadar (qui peut s’écrire aussi qadr), il est bon de rappeler que ce mot peut avoir aussi deux sens opposés dans l’histoire de la pensée musulmane :
    1° Celui de la toute-puissance de Dieu (c’est le sens ici) que tiennent fortement les sunnites.
    2° Celui de la liberté humaine, du libre arbitre (qadar étant compris alors comme la « puissance » de l’homme à agir sur le monde et dans lui) ; les Qadarîyâ seront donc les partisans du livre arbritre, si violemment attaqués dans la suite de ce commentaire.
    On comprend comment une telle différence de sens sur un même mot peut rendre l’exposé de ce problème difficile à saisir. Al-Nawawî n’échappe pas, dans notre commentaire, à cette difficulté.


Remonté la dernière fois par Mohammed Abdessalam le Jeu Juin 09, 2011 4:00 am.
"Par le Temps ! * Le genre humain est, certes, en perdition * Sauf ceux qui croient, accomplissent les bonnes œuvres, se recommandent la vérité et se recommandent la patience."
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
Mohammed Abdessalam
 
Messages: 493
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 10:23 pm
Localisation: Région parisienne


Retour vers Paroles fondamentales du Taçawwuf

cron