LA QUÊTE DU PÔLE : S'ELOIGNER POUR VOIR CE QUI EST PROCHE

Réflexions ouvertes sur Le Porteur de Savoir depuis sept 2010

LA QUÊTE DU PÔLE : S'ELOIGNER POUR VOIR CE QUI EST PROCHE

Messagepar Mohammed Abdessalam » Dim Sep 26, 2010 10:46 pm

bismi-Llah er-Rahmân er-Rahîm - el-hamdu li-Llah - wa sall-Allah alâ Seyydinâ Mohammedin wa alâ Ali-hi wa Sahbi-hi wa sallam
es-Salâm alaykum wa rahmatu-Llah


La proximité étant souvent un voile à celui-même qu'on côtoie, l'éloignement est alors une condition nécessaire pour reconnaître celui que l'on cherche....

Généalogie 2


Selon sa noble généalogie, il est ‘Alî fils de Abdallah, fils de Abd el-Jabbâr, fils de Tamîm, fils de Hurmuz, fils de Hâtim, fils de Qusay, fils de Yousuf, fils de Youcha’, fils de Ward, fils de Battâl, fils de Idrîss, fils de Mohammed, fils de ‘Issâ, fils de Mohammed, fils de Hassan, fils de ‘Alî ibn Abî Tâlib3 -qu’Allah soit Satisfait de lui-.

Recherche et rencontre du Pôle

Il naquit à Ghumârah. Il entra dans la ville de Tunis quand il était encore jeune homme, se dirigea vers le Moyen-Orient, accomplit plusieurs pèlerinages et alla en Iraq –qu’Allah lui fasse Miséricorde-.
Il raconta : « En arrivant en Iraq, je rencontrai le Cheikh pieux Abû el-Fatah el-Wâsitî, un homme comme je n’en ai jamais vu de semblable en Iraq. Ma quête était la recherche du Pôle (Qutb). Un des Saints me dit : « Es-tu en train de chercher le Pôle
en Iraq alors qu’il se trouve dans ton pays ? Retourne dans ton pays et tu le trouveras. »

Il retourna alors au Maghreb où il rencontra son Instructeur, qui est mon Maître le Cheikh, le Saint, le Connaissant, le Sincère, le Pôle Suprême, Abû Mohammed ’Abd es-Salâm ibn Machich ech-Cherîf el-Hassanî4.
Le Cheikh Abû-l-Hassan –qu’Allah lui fasse Miséricorde- dit : « Quand j’arrivai auprès de lui, alors qu’il vivait à Ghumârah dans un lieu de retraite au sommet d’une montagne, je procédai à la grande ablution dans une source au pied de cette montagne, renonçai à tout attachement à ma propre connaissance et à mes oeuvres, et montai vers lui en toute pauvreté. A ce moment-là, il descendait vers moi, vêtu d’un vêtement rapiécé, avec sur la tête une capuche en feuille de palmier. Il me dit alors :
« Bienvenue à ‘Alî fils de Abdallah fils de Abd el-Jabbar », et mentionna ainsi ma lignée jusqu’à l’Envoyé d’Allah. Puis il me dit : « Ô ‘Alî, tu es monté à nous dépouillé (faqîran) de ta connaissance et de tes pratiques, alors reçois de nous les richesses de
ce monde et de celui d’après ».

.......................................
2 Les passages traduits constituent le premier chapitre intitulé « à propos de sa noble lignée, de son origine,
de sa prise de pacte avec son Cheikh, de son voyage depuis le Maghreb jusqu’en Ifrîqiyâh, puis en Orient, où il
recevra le Khilâfah et la Qutâbah ». Les sous-titres sont de nous.
3 Toutes les versions connues de la généalogie du Cheikh Abû el-Hassan remontent jusqu’au Prophète –
qu’Allah prie sur lui et le salue - par Seyidnâ ‘Alî ibn Abî Tâlib. La lignée qui est mentionnée ici passe par
Idrîss, fondateur du royaume du Maroc et de la dynastie des Idrissides.

(à suivre ...)


Dans l'attente de lire vos participations, in châ Allah

Allahumma salli alâ Seyydinâ Mohammedin wa alâ Ali-hi wa Sahbi-hi wa sallim taslîman
wa-s-salâm alaykum wa rahmatu-Llah


Remonté la dernière fois par Mohammed Abdessalam le Dim Sep 26, 2010 10:46 pm.
"Par le Temps ! * Le genre humain est, certes, en perdition * Sauf ceux qui croient, accomplissent les bonnes œuvres, se recommandent la vérité et se recommandent la patience."
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
Mohammed Abdessalam
 
Messages: 491
Inscrit le: Mar Sep 21, 2010 10:23 pm
Localisation: Région parisienne

Retour vers Commentaires sur la biographie du Cheikh Abu-l-Hassan Châdhilî

cron