Les « Gens du Banc » (Ahl es-Suffah) – Cheikh Ahmed Zarrûq (Qawâ’id)

 Cet article reprend des données qui figurent dans la traduction en cours des Qawâ’id et-Taçawwuf du Cheikh Zarrûq

 *

8° règle

Le statut du suivant est identique à celui de son prédécesseur, pour ce en quoi il le suit, même si le prédécesseur est meilleur.

Les Gens du Banc étaient initialement si pauvres qu’ils étaient connus comme étant les « Invités d’Allah ». Puis en firent partie le riche, le prince, celui qui travaillait pour gagner sa vie et le pauvre. Mais ils étaient reconnaissants quand ils détenaient la richesse, tout comme ils patientaient lorsqu’elle faisait défaut.

Peu importait l’état dans lequel ils se trouvaient : ils n’oubliaient jamais l’attribut par lequel leur Seigneur les avait décrits, à savoir, qu’ils « invoquent leur Seigneur matin et soir désirant Sa Face » (18, 28)

De même, ils n’ont pas été loués pour la perte de leur richesse mais pour la recherche de la Face du (Seigneur) Roi de la religion, qui n’est pas limitée par la pauvreté ou la richesse. Ainsi, le Taçawwuf ne se distingue ni par la pauvreté ni par la richesse tant que l’on recherche la Face d’Allah.

Comprends-donc !

*

ARTICLES THÉMATIQUES correspondants

GÉNÉRALITÉ S SUR LE TASAWWUF

GÉNÉRALITÉS SUR LES RÈGLES DE L’INITIATION

par le 29 septembre 2012, mis à jour le 18 juillet 2015

Mots clés :